,

L’or, la seule monnaie que nous ne pouvons pas imprimer …

Oui l’or baisse actuellement car les banques centrales ne veulent évidemment pas que vous « parquiez » votre argent dans cette monnaie qui n’a pas de rendement ! Mais un jour chers amis, vous vous souviendrez de cette vieille phrase que l’on répète sans cesse « L’or est la seule monnaie qui n’est pas imprimable contrairement aux CHF, le USD, EUR, JPY …  » >>> CTRL + P

Voici ci-dessous quelques articles intéressants :

1. Monsieur Alan Greenspan le 29 octobre 2014 – « oui l’or est bon investissement, l’or est une monnaie qui est incomparable … » écoutez la suite ci-dessous :

2. BofAML’s MacNeil Curry pense que le tendance négative va s’inverser sur l’or …

cliquez ici

3. A ce prix, les chinois achètent !

cliquez ici 

Manque plus que les suisses votent en faveur de l’or 😉  – (on en reparlera en détail cette semaine)

In Gold i trust >>> #printbabyprint #centralbanks #inflation #boom #oneday …

Achetez (un peu) d’or pour rester riche, pas pour devenir riche …

Loïc Schmid
Membre fondateur des Econoclastes
co-fondateur d’investir.ch

5 réponses
  1. fred1903
    fred1903 says:

    J’ai eu le bonne idée d’investir sur Euroressource Pour le moment mauvaise donne. Meme si le dividende amorti la chute.

    merci vivement la fin du mois pour voir si la Suisse va bien voter.

  2. BA
    BA says:

    Aux Etats-Unis, la base monétaire était de 800 milliards de dollars en 2008. Depuis, elle a explosé. Elle est de 4500 milliards de dollars en 2014.

    Regardez le graphique 4 :

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=79791

    Aux Etats-Unis, cette création de monnaie par la banque centrale n’a pas du tout profité à l’économie réelle.

    En revanche, cette création de monnaie a profité à la Bourse des Etats-Unis et aux dirigeants politiques des Etats-Unis !

    Partout ailleurs, c’est pareil. Dernier exemple en date : la BCE vient d’annoncer qu’elle va injecter 1000 milliards d’euros supplémentaires dans le système !

    Malheureusement, aux Etats-Unis, au Japon, au Royaume-Uni, en zone euro, etc, la création de monnaie par les banques centrales ne profite pas à l’économie réelle. Elle ne profite qu’à la Bourse et aux dirigeants politiques.

    Les banques centrales injectent des centaines de milliards de liquidités, mais ces liquidités ne sont pas investies dans l’économie réelle. Elles sont investies dans :

    1- les marchés actions. Conséquence : les Bourses montent, et les actionnaires sont contents.
    2- les obligations d’Etat. Conséquence : les taux des obligations d’Etat baissent, et les dirigeants politiques sont contents, car ils vont pouvoir continuer à emprunter des centaines de milliards.

    Conclusion numéro 1 : sans le vouloir, les banques centrales ont créé de gigantesques bulles boursières, partout dans le monde.

    Hélas, une bulle ne peut pas gonfler jusqu’au ciel.

    Le jour où ces gigantesques bulles boursières éclateront, nous vivrons une crise de type 1929, mais en plus violent.

    Conclusion numéro 2 : sans le vouloir, les banques centrales ont créé de gigantesques bulles de dette publique, partout dans le monde.

    Hélas, une bulle ne peut pas gonfler jusqu’au ciel.

    Le jour où ces gigantesques bulles de dette publique éclateront, nous vivrons une crise de type 1929, mais en plus violent.

    Alan Greenspan a dirigé la banque centrale des Etats-Unis de 1987 à 2006. Alan Greenspan vient de déclarer :

    « Les QE n’ont pas aidé l’économie, le dénouement sera douloureux, achetez de l’or. »

    La vidéo d’Alan Greenspan dure 4 minutes 51 :

    http://www.youtube.com/watch?v=IbRy5DZaWS4

  3. bitcoin
    bitcoin says:

    Bonjour,

    L’or n’est pas la seule monnaie que l’on ne peut imprimer.
    Il y a également le bitcoin et d’autres cryptomonnaies.
    Elles sont même mieux que l’or, car il est impossible de faire un faux bitcoin, alors que de faux lingots d’or circulent.
    Il y aura 21 millions de bitcoin, ni plus, ni moins.

    Au commencement, toutes les 10 minutes 50 bitcoins étaient créés, cette valeur est divisé par 2 tous les 4 ans.
    En ce moment, nous sommes à 25 bitcoins toutes les 10 minutes, dans deux ans, ce sera 12.5 bitcoins, et ainsi de suite, jusqu’à la création du dernier bitcoin aux alentours de l’an 2130.

    Aucun sytème « classique » de paiement ne permet d’envoyer une somme d’argent, que ce soit l’équivalent de 1€ à 5 millions€ ou plus, n’importe où dans le monde, à n’importe quelles heures, 7 jours sur 7, en quelques minutes.
    Le tout, quasiment sans frais.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *