,

Le cours plancher a coûté 100 milliards en janvier

La défense du taux plancher de 1,20 franc pour un euro a coûté cher à la BNS durant la première quinzaine de janvier. L’institut a dû y consacrer 100 milliards de francs.

«Dans les jours qui ont précédé la décision d’abolir le taux plancher (le 15 janvier), les montants d’intervention se sont révélés toujours plus importants», a indiqué le membre de sa direction générale Fritz Zurbrügg dans une interview parue jeudi dans le quotidien «Blick». «En gros, nous avons dû consacrer environ 100 milliards de francs pour le seul mois de janvier.»

«Chaque jour, des milliards de francs ont été engloutis, sans perspective de fin», ajoute le numéro trois de la direction générale de la Banque nationale suisse (BNS) dans les colonnes du quotidien alémanique. (ats)

Olivier Crottaz

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *