La Chine inquiète

La Chine inquiète, et c’est pourquoi notre Econoclaste Pierre Sabatier, auteur de La Chine, une bombe à retardement, était sur le plateau de l’Oeil du pro la semaine dernière pour débattre avec Frédéric Rollin. Cette intervention a été divisée en trois parties axées chacune sur un grand thème.

Le ralentissement chinois est-il inquiétant ?

Un ralentissement de la Chine en terme de croissance ne serait dans le fond pas inquiétant si le modèle économique chinois était dans une phase de transition d’un modèle tourné vers les exportations et l’investissement à un modèle centré sur la consommation de la population chinoise.

Cependant, et vous l’avez probablement compris grâce aux nombreuses intervention de nos Econoclastes Olivier Delamarche et Pierre Sabatier : la Chine n’a pas changé son moteur de croissance (cf. BFM du 13 avril ou plus récemment BFM du 20 avril) et s’entête dans un modèle d’investissements massifs cumulé à des crédits bien trop élevés.

Retrouvez la première partie du débat en vidéo à cette adresse : http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=538492-chine-faut-il-vraiment-s-inquieter

La Chine va-t-elle connaître sa crise des subprimes ?

« Si l’on regarde l’immobilier chinois dans son ensemble, nous ne sommes pas sur des niveaux de bulle. Sauf que la Chine est coupée en deux : on trouve d’un côté la Chine côtière, celle qui est tournée vers le monde et réalise 90 % des exportations chinoises, de l’autre, le reste de la Chine. Quand on regarde les centres névralgiques, (…) c’est-à-dire les zones côtières, les ratios des prix de l’immobilier sur revenus disponibles dépassent l’entendement. Que ce soit à Shanghai ou à Pékin, il faut de 20 à 30 années de revenus disponibles [pour acheter un bien]. Chez nous, il en faut quatre ou cinq. »

De plus, concernant les constructions chinoises, pour l’instant une partie de ces dernières n’est pas utilisée rendant donc ces investissements potentiellement non rentables.

Concernant le financement des achats immobiliers, même si l’Etat chinois a empêché les ménages de trop s’endetter et que ces derniers possèdent un fort taux d’épargne selon Frédéric Rollin, il ne faut pas oublier deux choses comme le rappel Pierre Sabatier :

  1. l’épargne des ménages, dont le taux est très élevé d’un point de vue occidental, n’est pas employé de la même manière que dans nos pays développés
  2. en Chine le shadow banking est beaucoup plus utilisé par les ménages que dans nos sociétés occidentales.

Retrouvez la deuxième partie du débat en vidéo à cette adresse : http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=538496-vers-une-crise-des-subprimes-en-chine

La Chine a-t-elle les moyens (financiers) de faire face au pire ?

Alors que les investisseurs tentent de se rassurer grâce à l’argument des réserves en dollars de la Chine, Pierre Sabatier n’hésite pas à le démystifier :

  1. « les réserves de change n’augmentent plus depuis un petit moment »
  2. « En quelle monnaie [la Chine] a-t-elle libellé ce trésor de guerre ? En monnaie extérieure, ce qui signifie très concrètement que si elle veut l’utiliser, il lui faut transformer du dollar ou de l’euro en yuan (…), ce qui aurait tendance à faire monter le yuan. Or, si vous vous trouvez dans une situation où vous devez réinjecter [de l’argent dans le circuit économique] et recourir à ce trésor de guerre afin de soutenir l’économie, c’est bien que votre économie se porte mal. Je ne crois pas que pour un pays tel que la Chine, aussi tourné vers l’extérieur, utiliser son trésor de guerre soit une possibilité, tout simplement parce que cela entraînerait l’appréciation de sa monnaie et nuirait à sa compétitivité. Ça la priverait aussi, à un moment où elle est confrontée à un ralentissement interne du levier des exportations. »

Retrouvez la troisième partie du débat en vidéo à cette adresse : http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=538505-la-chine-a-t-elle-les-moyens-financiers-de-faire-face-au-pire

Rédigé par Raphaël Becanne

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *