,

LE PIB japonais

PIB JAPONAIS

Ce matin, j’allume ma télévision pour regarder les informations et je tombe sur le commentaire par le journaliste économique de la chaine   » France 24  » du « bon chiffre de croissance japonaise ». Nous avions même droit à un commentaire du correspondant local.

J’ai donc appris que le pays du soleil levant était sorti de la récession grâce aux mesures prises par son premier sinistre Mr Euthanabe. Pour rappel ces mesures consistent  à descendre tous les jours à la cave pour imprimer des billets. La croissance du premier trimestre a été annoncée à 2,4 % preuve si nécessaire que cette politique avait fonctionné, que les ménages par leur consommation avaient contribué positivement à cette croissance et que la baisse du Yen avait relancé les exportations. Pour preuve Toyota avait publié des chiffres en hausse de 20 % sur le trimestre.

J’en ai presque avalé mon café de travers !!

La réalité :

Le chiffre publié est de 2,4 %, annualisé « ça fait plus gros, mais c’est idiot » soit 0,6 % sur le trimestre. Les stocks ont contribué pour 2 % soit 0,5 % sur le trimestre. Je supprime cette variation de stock car nous sommes depuis des années dans une économie de flux tendus, donc la seule raison qui peut expliquer ce fort gonflement des stocks est l’absence de ventes, si non au final sur l’année l’effet stock s’annule.

0,6 – 0,5 = 0,1

Petite remarque au passage le chiffre précèdent de PIB a été révisé en baisse de 30 % mais ce n’est pas grave puisque c’est le passé.

Contribution positive de la consommation des ménages +0.4 %………c’est ici que mon café a pris la mauvaise route !

Depuis des mois les ventes au détail, la consommation des ménages recule sur la base de nombres à deux chiffres (entre 10 et 20 %) et comme par hasard le chiffre devient positif pour le PIB ? Le PIB est donc encore négatif. Le Japon est donc encore en récession.

Dernier point, la publication de bons résultats de certaines grandes exportatrices japonaises avec pour exemple Toyota. C’est un simple effet comptable, les résultats faits à l’étranger dans des devises plus fortes que le yen sont consolidés en yen dans le compte de résultat. Donc -20 % sur le yen donne mécaniquement + 20 % sur ces résultats à performance économique égale et à nombre de voitures vendues égales pour Toyota.

En conclusion, la seule chose qu’ai réussi Mr Euthanabe, c’est de vous prendre pour des cons avec un certain succès au regard du Nikkei qui est au plus haut, mais j’ai le regret de lui dire qu’économiquement le Japon est toujours en récession, il a donc largement démontré son incompétence et que même sa tentative d’assassinat à mon encontre a échoué lamentablement.

Olivier Delamarche

9 réponses
  1. Oblabla
    Oblabla says:

    Encore une excellente analyse convaincante. Mais une explication s’impose sur cette phrase « Mr Euthanabea donc largement démontré son incompétence et que même sa tentative d’assassinat à mon encontre a échoué lamentablement ». Vous nous inquiétez Olivier!

  2. MANUCOU
    MANUCOU says:

    Bonjour Olivier,

    Toujours en forme.

    Si vous voulez vraiment rigoler a en étouffer, je vous propose cette news:
    « Tokyo s’inquiète déjà du coût de ses Jeux Olympiques en 2020. LES ECHOS »

    Des jeux Olympiques organises dans un pays ruine, cela ne vous rappelle pas une petite histoire?

    Allé petit retour sur l’histoire humaine qui est un eternel recommencement:
    « 13/08/2004: JO d’Athènes, les plus coûteux de l’histoire
    La facture des jeux Olympiques d’été pourrait dépasser les 6 milliards d’euros et pénaliser les contribuables grecs pour une décennie au moins.
    La Grèce pousse un soupir de soulagement : la 28e édition des jeux Olympiques d’été démarre bien aujourd’hui par la traditionnelle cérémonie d’ouverture et les épreuves se dérouleront jusqu’au 29 août, Athènes ayant rattrapé en quelques mois le colossal retard accumulé depuis deux ans. A quel prix ? « Ce que nous avons calculé jusqu’à présent, c’est une somme de plus de 6 milliards d’euros », déclare le ministre grec adjoint des Finances, Petros Doukas. Certains analystes estiment même que le coût définitif de l’organisation pourrait se monter à 10 milliards d’euros et ainsi lourdement pénaliser les contribuables grecs pour au moins une décennie. LES ECHOS »

    Et petit retour en arrière avant Eutanabe, avec les propos tenus par Mr Kan, Premier Ministre du Japon en 2010:
    « Nos finances publiques sont les pires des pays développés. Il est difficile de continuer à mener des politiques budgétaires qui dépendent largement de l’émission de bons du Trésor. »
    « Si le pays continue d’émettre de nouvelles obligations au niveau actuel, la dette dépassera 200% du produit intérieur brut d’ici à quelques années.
    A l’image des problèmes en zone euro provoqués par la Grèce, il y a un risque d’effondrement si nous ne faisons rien contre l’augmentation des dettes publiques et perdons en conséquence la confiance des marchés d’obligations »
    « Il est inévitable de lancer maintenant une réforme fondamentale de notre système fiscal ».

    Qu’en est il de la reforme fiscale sous Mr Eutanabe: « il est urgent d’attendre », après le désastre du relèvement de la TVA…
    ET la BOJ imprime des billets de Monopoli et se transforme petit à petit en seul et unique créancier du Trésor Japonais.
    C’est merveilleux…
    Certains envisagent la possibilité d’un défaut de paiement de la BOJ sur ce quelle aura dans son bilan au bout de quelques années…
    C’est les memes cingules qui attendent avec impatiance le QE Chinois qui envisage cela…

    C’est le meilleur des mondes. Un monde dans lequel les fous ont les clefs de l’asil.

    Pour quand le défaut du Japon et le Krach obligataire mondial, je ne sais pas : peut être juste après les JO de 2020, 2020 BON TIMING N’EST IL PAS.

    En attendant, si vous voulez faire une bonne action pour Shinzo, achetez des écrans à la PME Sharp…
    Une sacrée PME quand même Sharp: 50000 employés et 30 milliards de $ de CA.

    Allé à suivre et en guise conclusion, 2 réflexions profondes de Michel Audiard :

    « “On est gouverné par des lascars qui fixent le prix de la betterave (a vrai dire plus vraiment) et qui ne sauraient pas faire pousser des radis. (Ca sans aucun doute)”

    “Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.” (ne sortez pas sans vos lunettes de soleil. Les fêlés sont aux commande du Titanic.)

    A+

    Et bon Cafe, ou plutôt que « LA FARCE CONTINUE A ETRE AVEC NOUS ».

  3. bibi
    bibi says:

    oui, moi aussi je m’inquiète pour vous et j’aimerai bien des éclaircissements svp.

  4. gullaumeMi
    gullaumeMi says:

    Ne pas calquer les conséquences passé de la planche a billet pour le présent.
    Un facteur qui change c’est la propagande des politique, des médias, une économie mondialisé , une vitesse des capitaux très variables.
    Sans remettre en question l’effet néfaste de la planche a billet, peut on imaginer quelque chose de pire en terme de conséquence que ce qu’a connu l’Histoire jusqu’à présent ?

  5. bobob
    bobob says:

    @Oblabla

    Il parle de l’effet que cette nouvelle a eu sur lui : « J’en ai presque avalé mon café de travers !! »

  6. Cormanne
    Cormanne says:

    Bonne analyse, et pour Oblabla – il a failli s’étouffer avec son café en voyant les annonces bidon de la BOJ.

  7. Christian
    Christian says:

    Nous ne pouvons que vous feliciter de votre lucidite qui nous eclaire dans cette enfumage meditique savamment entretenu. Le con- sensus ecoomique va finir par nous etouffer a force de nous faire avaler notre cafe de travers ; Ce qui a failli m’ arriver l’autre jour en apprenant que la Grece avait emprunter au FMI, l’argent quelle devait rembourser au FMI pour honorer son échéance!!!??? Le mega crack est a nos portes… Il est encore temps d’acheter de l’or ou de la cournne norvegienne, fin juin nous serons au temps de sauve qui peux.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *