,

One Belt, One Road : nouvelle Route de la Soie

One Belt, One Road

La Chine est aujourd’hui à la manœuvre afin d’augmenter son poids économique et de multiplier les moyens d’échanges commerciaux avec l’Europe, l’Afrique et le reste de l’Asie. Le projet, intitulé « One Belt, One Road » (OBOR), est présenté comme la nouvelle route de la Soie. Il s’agit de reconstruire une route économique et commerciale allant de Shanghai à Berlin, en traversant la Chine, la Mongolie, la Russie, la Biélorussie, la Pologne et l’Allemagne, couvrant ainsi plus du tiers de la circonférence de la terre ! Un tel projet pourrait, par exemple, permettre de faire transiter des marchandises de Pékin à Anvers en 7 jours par voie ferrée, contre 3 semaines en bateau actuellement. Derrière les bouleversements économiques, c’est une redistribution des cartes géopolitiques et de l’influence sur l’Eurasie.

Le projet, évoqué pour la première fois par le président chinois en 2013, a depuis été rejoint par plus de 60 pays, et s’articule autour de plusieurs projets financiers. Les principaux sont le Silk Road Investment Fund, la Banque Asiatique d’Investissement en Infrastructure (AIIB), l’Union Economique Eurasienne (EEU), la Communauté économique ASEAN et l’Organisation de coopération de Shanghai. Si d’autres projets existent en Europe et aux Etats-Unis, celui-ci se démarque grâce à de solides bases en matières de financement que constituent les quelques 5 500 milliards de dollars de réserves de change accumulées par les pays émergents de la zone au terme de 30 ans de développement par les exports.

Derrière les bouleversements économiques, c’est une redistribution des cartes géopolitiques et de l’influence sur l’Eurasie.

C’est ainsi que la PBOC (People Bank of China, la banque centrale chinoise) a décidé d’investir 62 milliards de dollars de ses réserves dans deux banques nationales, la China Development Bank (CDB) et la Export-Import Bank of China (EXIM), pour financer ces opérations. Elle y voit une façon beaucoup plus efficace d’utiliser ses réserves que de les conserver à la merci de mouvements de plus en plus erratiques de fluctuations entre les différentes monnaies de réserve. Elle pourra ainsi diversifier son risque de change.

Dans cette même dynamique de diversification des risques, l’or fait partie intégrante de la réflexion de la PBOC. Les autorités chinoises ont annoncé la création du Silk Road Gold Fund, qui a pour objectif de lever 100 milliards de Yuans (16 mlds $) dans les prochaines années afin de favoriser le développement des compagnies minières aurifères des pays participants. La Chine, premier producteur mais également gros importateur de métal jaune, a pour ambition de développer les réserves inexploitées des pays adhérents. Opéré sous l’égide du Shanghai Gold Exchange, le fonds sera géré par deux producteurs d’or chinois (Shandong Gold Group et Shaanxi Gold Group), et inclura également un ETF sur l’or et les compagnies minières aurifères.

Le nouveau projet de route de la soie est donc bien plus qu’il n’y paraît.

Au-delà du développement des infrastructures, l’objectif affiché de ce fonds sur l’or est d’augmenter la place du Yuan dans les échanges mondiaux sur l’or et, surtout, de permettre aux banques centrales des pays souscripteurs de diversifier leurs réserves en métal jaune grâce à cet accès simplifié à la ressource naturelle.

Le nouveau projet de route de la soie est donc bien plus qu’il n’y paraît. Au-delà du redéploiement des infrastructures nécessaires au commerce, il s’agit bel et bien de reprendre la main sur le commerce international et de diversifier ses réserves de change en les utilisant à bon escient. C’est une bonne nouvelle pour la Chine et les pays rassemblés dans l’initiative, peut-être une moins bonne nouvelle pour l’Occident, et les USA en particulier…

Par Benjamin Louvet, directeur général délégué chez Prim’Finance

Lien original

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *