,

Le grand écart automobile en Chine

Alors que nous nous réjouissions tous de la hausse semestrielle de 7% du PIB (plafond psychologique à ne surtout pas franchir à la baisse) s’expliquant par des « fondamentaux » comme l’expliquait un commentateur avisé face à Philippe Béchade sur BFM Business,  c’est la panne sèche pour le secteur automobile:

Un marché automobile en baisse (d’une année sur l’autre) depuis le mois d’avril

Car sales in China

 

Source: Statista 

Volkswagen dont les ventes chutent de 10% par rapport à l’an dernier, une première depuis 2005

– PSA, qui comme GM comptait bien sur le Chine pour parfaire son rétablissement, voit la progression de ses ventes baisser de 25 points de base avec 2% de progression par rapport à 27% un an auparavant

Pendant ce temps là, les usines continuent de pousser comme des champignons, la majorité des constructeurs étant farouchement convaincus que les arbres montent jusqu’au ciel en Chine.

Hyundai lançait en juin dernier la construction de sa 5ème usine d’une capacité de 300 000 voitures par an. 1 mois plus tard, ils annoncent que leurs ventes ont baissé de 8,5% au premier semestre avec un mois de juin catastrophique à – 30%.

Ceci étant dit, ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour tout le monde étant donné les problèmes de pollution et de bouchons auxquels sont confrontés les chinois au quotidien, qui sont d’ailleurs en partie à l’origine de la baisse des ventes avec les restrictions des mises en circulation mais aussi de circulation tout court dans la plupart des grandes villes chinoises.

Nicolas Meilhan

3 réponses
  1. Benoit
    Benoit says:

    Bonjour,

    J’habite en Chine a Qingdao (8M habitants), et il est parfois intéressant d’avoir des nouvelles du terrain. L’année dernière, on a vu les ventes de voitures exploser et les routes se remplir a une allure folle. La ou il n’y avait jamais de bouchons, maintenant c’est quotidien.

    J’ai moi même acheté une Peugeot en Décembre dernier et c’était le dernier modèle du concessionnaire qui avait tout vendu. Cette année il est plus difficile de voir l’augmentation du nombre de véhicules car les routes sont déjà pleines. Mais il semble cela soit plus calme et cela correspond bien au graph de l’article. Et c’est normal, tous les gens qui ont acheté une voiture l’année passée ne vont pas en acheter une encore cette année. On a donc selon moi atteint un pic l’année dernière.
    Il faut donc je pense s’attendre a ralentissement de la croissance des ventes, mais le marche est énorme et dans 3-4 années, les gens voudront changer de voitures et la demande devrait revenir.

  2. Benoit
    Benoit says:

    Ce programme de restrictions de circulation est en place a Pékin et Shanghai, (Shenzhen & Canton bientôt ?). Et il est drastique, je vais d’ailleurs devoir déménager a Pékin et revendre ma Peugeot, faute de pouvoir obtenir une plaque pékinoise.

    Il est possible que ces restrictions s’étendent, par exemple a Qingdao ou a d’autres grandes villes de seconde zone, mais cela (selon moi) devrait prendre plus de 3-4 ans.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *