BFM du 26 août 2015 – Timing mystère

Philippe_bechade

Timing mystère : Philippe Béchade VS Bernard Aybran

« La période que l’on vit est extrêmement intéressante parce que tout […] est inédit. » En effet, un effondrement de -15% des indices européens est un scénario qui n’a jamais été vu, de même que -10% à Wall-Street en 4 séances. Les derniers mouvements qui ont eu lieu sur les marchés sont de plus, particulièrement perturbants et non explicables pour le moment d’après le président des Econoclastes : « il y a eu une modification des programmes [informatiques] et pas de catalyseur identifiable pour les gérants. »

Bernard Aybran lui pointe du doigt la tentative du gouvernement chinois d’injecter des capitaux dans les marchés boursiers du pays via la double baisse des taux d’intérêt chinois pour réguler son marché qui aurait paniqué les investisseurs. Ces derniers commenceraient d’ailleurs à s’apercevoir que « le verbe magique » des banques centrales n’est pas si efficace que cela, notamment au vu des efforts, réels cette fois et non juste oraux, de la banque centrale chinoise de maintenir son marché.

« On voit que la FED n’a plus rien. Sa parole ne peut plus rien et en action elle ne peut rien faire. »

La FED pourrait même être tentée de lancer un QE4 (Quantitative Easing) selon Philippe Béchade puisque l’ancien secrétaire d’Etat américain au Trésor, Lawrence Summers, a appelé cette dernière à plus d’assouplissement quantitatif. Or, nous savons bien que les QE ne marchent pas : « on a la démonstration en ce moment même avec la Chine, parce que qu’est-ce qu’a fait la Chine depuis juin dernier ? Elle a injecté massivement [de l’argent]. »

Pour prolonger les propos de Cyrille Collet (BFM du 25 août 2015 – Impacts des dévaluations monétaires) concernant les « contrebandiers » sur les marchés actions, Philippe Béchade explique qu’il « n’y a pas d’autres choix dans les rayons » que les marchés actions. Ainsi des personnes habituellement sur les marchés des matières premières ou des obligations sont obligées de se mettre sur les marchés actions pour espérer obtenir des rendements.

« Pour justifier leurs valorisations, on nous explique qu’il y a de la croissance. »

« Pourquoi d’un seul coup le mensonge vole en éclat ? » s’interroge Philippe Béchade. Pourquoi des décideurs qui gèrent des milliards et donc sont probablement très bien informés de la situation se décident-ils seulement maintenant à reconnaître la supercherie ? D’où vient ce timing mystère ? « Les insiders [de Wall-Street] ont commencé à vendre au mois de juin. Donc il se passait bien quelque chose. »

Le mot de la fin : il faut surveiller les devises selon le président des Econoclastes : « les dévaluations chinoises ne sont pas terminées. […] Ce n’est pas une bonne nouvelle pour nous. »

Rédigé par Raphaël Becanne

1 réponse
  1. Garçon
    Garçon says:

    TIMING MYSTERE ?

    ET QU’EST-CE QUE J’AI ECRIT SUR MA PETITE PAGE FACEBOOK AVANT L’OUVERTURE DES MARCHES ASIAT A 0H30 HEURE FRANCAISE (environ) ?

    E.G.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *