,

Le début de la fin de la croissance?

A en croire les derniers chiffres publiés par l’EIA (US Energy Information Agency), il se pourrait bien que la production du pétrole aux Etats-Unis ait « peaké » fin juin 2015 – à confirmer dans les semaines qui viennent.

Graph 1 – Evolution de l’extraction de pétrole brut aux Etats-Unis de Janvier 2012 à Juillet 2015

OPEP 1 ETats Unis 0

Par effet de ricochet, le pic pétrolier étant déjà une réalité depuis Janvier 2011 hors pétroles de schiste aux Etats-Unis, cela signifierait que l’on aurait atteint le pic « tous pétroles » courant 2015.

Graph 2 – Evolution de l’extraction de pétrole brut de Janvier 2009 à Juillet 2014

Pétrole mondial

Et qui dit pic « tous pétroles » dit que cela va commencer à devenir vraiment très très compliqué de « faire de la croissance », aux bulles financières et immobilières près, dans un monde où l’approvisionnement pétrolier décline inexorablement.

Graph 3 – Taux de croissance mondial de l’économie, de la consommation d’énergie et de pétrole de  1976 à 2013

Gail T

De là à décréter la fin de la sacro-sainte croissance, il n’y a qu’un pas que nous pourrions être en mesure de franchir d’ici la fin de l’année.

Graph 4 – Limites à la croissance – Modèle World 3 – Standard Run

Limits to growth

Nicolas Meilhan

9 réponses
  1. GUS
    GUS says:

    Je pensais que l’AIE avait reconnu que le pic des pétroles conventionnels avait eu lieu en 2006 (et non en 2011 selon votre article). C’est un détail certes, il a eu lieu.
    La baisse de la production US de pétrole de schiste en mars 2015 n’est-elle pas due à la baisse des investissements à la suite de la guerre des prix lancée par l’Arabie Saoudite ?

  2. Nicolas Meilhan
    Nicolas Meilhan says:

    Attention – en 2006 c’est le pic du pétrole conventionnel (<50$ à extraire) alors qu'en 2011 il s'agit du pic tous pétroles hors USA.

  3. tramesaygues
    tramesaygues says:

    Mais cette baisse de production n’est-elle pas seulement la conséquence du bras de fer avec l’Arabie saoudite ? Et ne peut-on pas penser que dès que les prix remonteront, la production d’huile de schiste repartira comme avant ?

  4. Toto
    Toto says:

    tramesaygues > Mais cette baisse de production n’est-elle pas seulement la conséquence du bras de fer avec l’Arabie saoudite ? Et ne peut-on pas penser que dès que les prix remonteront, la production d’huile de schiste repartira comme avant ?

    C’est la question centrale.

    En plus de l’EROI déplorable des pétroles non-conventionnels, that is.

  5. sylvain
    sylvain says:

    Jacques sapir parlait de ca il y a 2 mois avec un autre angle: http://russeurope.hypotheses.org/3658
    Ou je comprends que le problème n’est pas le « pic » mais plutôt la bulle, et en particulier un problème de profitabilité intrinsèque pour les exploitants du schiste U.S. .

  6. Said Beghoul
    Said Beghoul says:

    Depuis des décennies, on parle du pic pétrolier mondial (pétrole conventionnel) et le dernier devrait avoir lieu en 2012 alors que la production mondiale n’a jamais cessé de croitre d’année en année. Cela pourrait être de même pour le pétrole de schiste. Le pic pétrolier ne serait- il pas une fiction? Le débuts de déclin sur les courbes de production ne seraient-ils pas liés plutôt à des aléas techniques?

  7. David Crookall
    David Crookall says:

    Ce ne serait pas plutot: La fin du debut de la decroissance? vue que nous vivons avec 1 et 1/3 de terre; ainsi il y a 2 ou 3 semaines nous avons utilise les resouces pour l’annee entiere.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *