BFM du 16 novembre 2015

Pierre_Sabatier_Olivier_Delamarche

Pèle mêle

Entendre ce que l’on veut entendre, croire ce que l’on veut croire, promouvoir les raisonnements les plus incohérents dès l’instant qu’ils sont majoritaires sont devenus la règle de conduite des commentateurs, stratégistes, économistes de tous poils.

L’analyse factuelle, la cohérence des données, la modélisation, la scénarisation des évènements économiques sont des concepts en voie de disparition, tant il est plus facile d’être un mouton. « Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton » Albert Einstein.

Prenons l’exemple, des différentes nouvelles, sorties ces dernières semaines aux Etats Unis, en Chine, au Japon et en Europe:

  • Aux Etats-Unis

Les chiffres mensuels du chômage américain : un grand classique, de très bons chiffres !

5% de taux de chômage aux Etats Unis, et surtout, 271 000 embauches sur le mois !

« Les Etats Unis ont indéniablement une forte croissance. » disent à l’unanimité les experts. Ces chiffres sont là pour le prouver. Madame Yellen va pouvoir sans coups férir monter les taux en décembre si bien sûr rien ne vient la perturber d’ici là.

Un esprit grégaire s’arrête ici et ne se pose pas la moindre question.

Pourtant, on peut s’étonner que les chiffres hebdomadaires n’aient rien montré de cette frénésie d’embauches, bien au contraire, que les sociétés aient plutôt annoncé des licenciements massifs que des programmes d’embauches. Ce qui rend très probable une forte révision le mois prochain dont évidemment personne ne se fera écho puisque ce sera du passé.

En outre, il convient d’examiner ce qui se cache derrière ces chiffres.

En fait, il y a eu 378 000 embauches de personnes de plus de 55 ans, et 119 000 licenciements dans la tranche 25-55 ans. Aucun emploi créé dans le secteur manufacturier, et encore une fois, des emplois de serveurs à temps partiels mal payés, ce qui explique sans doute la forte hausse de l’ISM des services qui devrait être rebaptisé ISM des serveurs !!

Si on cumule les chiffres depuis 2008, les Etats Unis ont perdu 1,4 million d’emplois manufacturiers et gagné 1,5 million de barmen.

Autre chiffre publié le même jour : la hausse substantielle des revenus. Mais celle-ci est aussi sujette à caution. En effet, comment croire que le secteur de la vente au détail, en grande difficulté, qui révise en forte baisse ses résultats et qui annonce des programmes de licenciements et de nombreuses fermetures de magasins, puisse augmenter ses salaires ou que des personnes de plus de 55 ans, employés à temps partiel, aient la moindre possibilité de négocier des salaires à la hausse.

  • En Chine

Il y a huit jours, sont publiés les chiffres d’exportation et d’importation respectivement de – 7 % et – 18 %. « Même pas peur ! » s’écrient les moutons, « c’est structurel ! ».

Nouveau concept : une récession, et peut être même une dépression, n’est pas grave quand elle est structurelle !!!

Pourquoi parler de récession voire de dépression ? Parce que les indicateurs tels que le Baltic dry Index, l’Harpex, le fret ferroviaire, la chute vertigineuse du prix des matières premières, la baisse de la consommation électrique, les sorties massives de capitaux de Chine indiquent clairement que la situation est bien pire que ce que nos brillants scrutateurs qui n’ont jamais rien vu venir nous expliquent maintenant.

L’analyse de ces chiffres montrant un effondrement du commerce mondial peut aussi servir à émettre des doutes sur une reprise de la consommation américaine, japonaise et européenne. Il suffit de se référer aux chiffres d’exportations chinoises dans les pays précités, lesquels se sont effondrés.

  • Au Japon

Selon une enquête de la BOJ, le nombre des ménages unipersonnels japonais sans épargne financière est passé de 39 % à 48 % de 2014 à 2015. Si on ajoute à ce chiffre la baisse des revenus réels depuis 20 mois consécutifs, le tableau est très sombre pour les temps à venir.

  • En Europe

L’Allemagne ralentit alors qu’elle devrait pourtant être la première bénéficiaire de l’alignement des planètes (baisse de l’euro, baisse du prix de l’énergie). La France affiche des chiffres du chômage de plus en plus mauvais chaque mois et en est réduite à changer la méthode de calcul pour espérer enrayer cette hausse. L’Espagne dont le chômage repart fortement à la hausse inclut la prostitution et la drogue dans son PIB pour pouvoir dire qu’il y a de la croissance, comme l’Angleterre d’ailleurs.

Avec toutes ces bonnes nouvelles vous vous dites que ma conclusion pour les marchés va être d’annoncer un krach !!

Pas du tout. De la hausse au contraire, que de la hausse car les banques centrales vont soutenir les marchés et tous les moutons qui auront reçu des liquidités pourront spéculer à la hausse tout en se dirigeant d’un pas alerte vers le précipice.

Pour le monde, en revanche, je serai moins positif, il faudrait d’urgence arrêter les dangereux criminels qui gouvernent le monde si l’on ne veut pas que l’épilogue soit un bain de sang.

J’ai écrit ce texte avant les évènements de vendredi et cette dernière phrase était malheureusement prémonitoire et j’ai peur que ce ne soit que le début.

Tous les éconoclastes se joignent à moi pour adresser nos condoléances aux familles des victimes de ces crimes atroces commis par des fanatiques et qui doivent donc être traités comme tels.

En revanche, si l’on veut que cela s’arrête, il faut prendre conscience que l’on est en train de subir les conséquences des politiques étrangères suicidaires menées par les Etats Unis et leurs alliés européens qui ont complètement déstabilisé le Moyen Orient plongeant ces pays dans le chaos et la guerre, armant les factions qui se retournent maintenant contre nous et ouvrant grand la porte à des réfugiés dont certains ne sont là que pour perpétrer des carnages. La médiocrité et l’incompétence de nos dirigeants ressortent ici de façon flagrante, incapables qu’ils sont de remplir le premier devoir de l’état qui est de protéger ses populations.

Or, les responsables politiques américains, français, allemands et autres ne seront jamais poursuivis, tout comme les responsables économiques qui mènent nos pays vers la faillite.

Si nous voulons des changements, il faudrait commencer par nommer les responsables, les juger et les condamner.

 

Olivier Delamarche

 

8 réponses
  1. Dauphin
    Dauphin says:

    Ola ! Olive, fais gaffe ils vont te mettre une barre d’uranium dans la voiture !!!
    Le petit prolo que je suis reconnait votre prise de risque…A tout deux du reste…

  2. Dauphin
    Dauphin says:

    Quelle époque existante !!!
    D’un coté ont a la progressive déconstruction des nations puis des être humains pour aboutir a ça transcendance post-humaniste. (je vous rassure ils ne seront pas nombreux.)
    De l’autre il y a l’économie collaborative avec une bonne part de Friotisme.
    Une des deux pendra le dessus mais la quelle?
    Malheureusement la seule observation de la chaine alimentaire nous aide à dresser un diagnostic.
    Nous allons être détruit pour qu’eux se numérise, quel paradoxe…

  3. Laurent
    Laurent says:

    Bonjour Olivier,

    Je ne suis pas d’accord avec vous. Nos hommes politiques ne sont pas nuls, ça serait leur donner une excuse qu’ils ne méritent pas. Qui serait assez bête, par exemple, pour se battre à la fois contre le régime de Damas et ses ennemis ? Ils font même très bien ce qu’il leur est demandé de faire. Comme l’a très bien posé Philippe Béchade dans son billet d’aujourd’hui, à qui profite ce système schizophrène ? Perso, j’ai ma petite idée, et je pense que vous aussi…
    Paix à vos âmes mes chers compatriotes tombés sous les balles et les bombes, je pleure pour vous, vos familles, vos amis.

  4. CdK
    CdK says:

    Chiche? Publiez ouvertment les responsables politiques coupables et condamnons les. Comment ça, c est inconstitutionnelle? Concrètement on fait quoi individuellement?

  5. Fiquet
    Fiquet says:

    Oui concrètement que faire pour que nos « petites idées » germent?

    Beaucoup se disent « Tu veux faire quoi ? »

  6. Feyd
    Feyd says:

    Bravo Olivier pour votre pragmatisme éclairé sur cette triste actualité.
    J’ai découvert cet été par une vidéo d’un politique sur youtube qui expose que notre pays avait armé des rebelles « modérés » syriens contre le régime syrien d’assad (images du net d’hommes de daech armé de famas). Je savais la politique particulièrement tordu et retorse mais la on se demande si nos dirigeants ne sont pas devenus complétement fous pour ne pas comprendre la collusion entre ces différents groupes rebelles.
    Pour ceux qui recherchent des solutions, à mon sens il faut déjà arrêter de voter pour ceux qui ont commis ces fautes (voir imho ces crimes). Après force est de constater que l’offre politique est de pauvre qualité (droite et gauche sont des parties stériles, les extrêmes g&d sont des parties sans cohérence ni valeurs).
    Personnellement je pense qu’il ne reste plus qu’à essayer les petits candidats selon son adhésion aux valeurs défendus ou bien vote blanc voir abstention. En tout qu’à il faudrait arrêter de rendre légitime aux élections un parti pour lequel on a aucune confiance.

  7. fiquet
    fiquet says:

    Rien dans notre constitution ne donne de pouvoir au vote blanc,encore moins a l’abstention…
    Certain bloggeur comme h16 préconisent le vote blanc,je suis de cet avis..
    En revanche il faut éveiller les conscienses vers un autre type de gouvernance ainsi qu’un autre modèle économique.
    Pour cela je pense que l’avenir nous »aidera » en supprimant le confort actuel du peuple, et en les « forçant » a réfléchir!
    Je fais parti du peuple..je ne suis pad réjouis par ce qui nous attends mais c’est le dernier moyen possible…

  8. Béatrice
    Béatrice says:

    COMMENT UBER ÉCHAPPE AU FISC FRANÇAIS article du 1.11.2015
    Dans le cas de la France, la filiale commerciale du groupe fondé et dirigé par Travis Kalanick déclare un chiffre d’affaires sans grand rapport avec le volume d’activité généré par les chauffeurs qui opèrent sous sa bannière. Pour l’année 2014, la société Uber France SAS n’a toujours pas déposé ses comptes au greffe du tribunal de commerce de Paris, contrairement à ses obligations réglementaires, qui fixent la date limite au 31 juillet. Mais Zac de Kievit, le directeur juridique pour l’Europe, a dévoilé des chiffres lors de son audition par la 31e chambre du tribunal correctionnel de Paris, le 30 septembre. « Uber France SAS a réalisé un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros et un profit net de 500 000 euros en 2014 », a-t-il affirmé.
    Lien: http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/01/comment-l-activite-d-uber-echappe-au-fisc-francais_4801045_3234.html#ZUyZ05QJK7rkpIHG.99

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *