BFM du 4 novembre 2015 – 81ème mois de taux zéro

Philippe_bechade

81ème mois de taux zéro : Philippe Béchade VS Sébastien Korchia

« Une pause est plus que logique » selon Sébastien Korchia pour le CAC40.

Tous les indicateurs au début du mois d’octobre indiquaient que les marchés n’auraient jamais dû monter. Et pourtant, le CAC40 a atteint les 5000 et le NASDAQ100 a battu son record le 3 novembre.

« Les cours de bourse n’ont plus aucune espèce de relation avec l’économie et même avec les perspectives [de croissance et des entreprises]. »

Il est clair, selon Philippe Béchade, qu’on « triplerait le QE en Europe, ça ne marcherait pas, mais on va continuer. » Qui plus est, on est en train de faire avec les crédits sur l’automobile la même chose qu’avec les subprimes. Aucune garantie n’est demandée lors d’achat à crédit de voiture. Ainsi, les chiffres à la consommation s’en retrouvent boostés et les commentateurs s’en réjouissent.

Pour Sébastien Korchia, la Fed devrait monter les taux après tous les discours qu’elle a tenus afin de ne pas aggraver encore plus sa crédibilité. Toutefois, c’est le rythme de montée des taux qui serait impacté et ralenti. « Pas de QE4, mais entre les deux finalement : pas de remontée des taux » non plus.

« Les taux zéro, on ne peut pas en sortir. On en est aujourd’hui au 81ème mois [de taux zéro]. […] Il n’y a plus de politique monétaire. On est dans la verbalisation de la politique monétaire. » La Fed est market-dépendant selon le président des Econoclastes, et aujourd’hui tous les acteurs du marché ne font plus semblant de croire en la toute puissance des banques centrales, ils sont lucides.

Rédigé par Raphaël Becanne

1 réponse
  1. Ced
    Ced says:

    Bonjour,

    « Les cours de bourse n’ont plus aucune espèce de relation avec l’économie et même avec les perspectives [de croissance et des entreprises]. »

    Depuis quand ?
    N’est ce pas normal sachant que les actifs sont détenus par une poignée ?
    Comment investir si les fondamentaux ne servent plus de référence ?
    Quoi répondre à mon conseiller financier qui me dira « les fondamentaux sont solides ?
    Puis je réclamer une part de QE ?

    Merci
    Vous avez 2 heures Mr Béchade !

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *