,

Jour J – Le réveil de la FED

Je crois que ce matin ça va être vite fait.

Tout d’abord le marché est monté hier parce que le pétrole continuait de remonter aussi. C’est le cas aux USA, où tout le secteur pétrolier était en folie et c’était le cas en Europe où le même secteur était dans le même état d’excitation.

Le baril de pétrole avait donc tout cassé les supports, plus rien ne le retenait à la baisse avant les 20$, on était dans une spirale baissière sans fin, comme le mentionnait un article sur deux il y a trois jours et puis, tout à coup, au milieu de nulle part, sans que l’OPEP ou que qui que ce soit annonce quoi que ce soit, le baril est remonté… – alors attention, ne nous emballons pas non plus – mais le prix de l’or noir est tout de même remonté à « presque » 38$ hier soir avant de revenir à 37$ ce matin. C’est près de 10% de rebond par rapport au plus bas de cette semaine.

Alors forcément, pas besoin d’avoir fait les hautes écoles boursières pour se dire que, vu l’état psychologique et de déchéance totale dans lequel se trouve le secteur pétrolier, il y avait du rebond à gratter. Et ainsi fût fait, le pétrole aura donc permis aux marchés Européens et Américains de terminer à la hausse la dernière journée de trading complète avant que la FED monte le taux.

Oui, car ne nous leurrons pas, ce que l’on attend c’est que Yellen en finisse avec le suspense et nous démarre ce premier cycle de hausse des taux depuis 2006. On ne sait pas encore trop comment nous allons réagir, cela dépendra fortement de la manière dont elle annoncera la chose et de la façon dont la FED agira pour faire ce qu’elle à faire, mais globalement, la stratégie la plus fiable pour « jouer » l’annonce, c’est de se positionner de la façon suivante :

1) Vous vous mettez debout, les jambes écartées, les mains devant vous avec les paumes vers le haut
2) Vous mettez une pièce de 5 francs suisses dans votre main dominante (n’importe quelle monnaie étrangère ou plus petite fonctionne aussi, c’est juste que courir après la pièce de 5 francs, c’est plus facile quand elle roule au milieu du bureau)
3) Vous lancez vivement la pièce en l’air en essayant de ne pas toucher le plafond – ce qui fausserait la transparence de la stratégie.

4) Vous la rattrapez avec votre autre main et vous déposez la pièce sur le dessus de la main qui a lancé la pièce.
5) Si c’est pile, vous achetez le S&P500
6) Si c’est face, vous vendez le S&P500

Normalement, si vous ne trichez pas, ça devrait bien se passer.

En résumé, ce soir nous saurons et ensuite, nous aurons le reste de nos vies pour disserter sur le bien fondé de la décision de la FED et ses implications directes, justifiées ou injustifiées sur l’avenir de l’économie américaine et mondiale indirectement.

Je pense que la seule chose qu’il faut garder en tête, c’est que les forces qui agissent actuellement dans les marchés sont hyper-puissantes, pas forcément logiques, mais hyper-puissantes. Il faut donc oublier les théories économiques qui disent que le dollar qui monte a tel ou tel effet sur telle ou telle asset classe, aujourd’hui c’est la théorie du glaçons-300x138Muppet Show qui prime et tout est possible. Visiblement, par moment le marché joue avec trois coup d’avance et anticipe les impacts des décisions des banques centrales dans les 18 prochains mois en y intégrant  12 variables et 53 scénarios différents, ce qui fait que la stratégie du pile ou face dans les décisions immédiates est bien plus pratique.

 

Pour résumer ; ce soir la FED devrait monter les taux et le marché devrait réagir comme il a envie. Cela peut être une bonne nouvelle ou pas. Le plus important, c’est qu’en sortant du bureau on pourra aller voir le dernier Star Wars au cinéma.

On notera tout de même qu’en Europe on ne s’est pas contenté de monter, on a littéralement pété les plombs après une série de 5 séances consécutives à la baisse. Le Dax terminait en hausse de 3% et pareil pour le CAC, ce n’était pas arrivé depuis la fin du mois d’août et le rebond après la fin du monde – pardon, la quatrième fin du monde de 2015. Il y en a encore eu une après.

Bref, ce soir il y aura la FED et vendredi, ça sera l’échéance de options, on s’attend d’ailleurs à la plus grosse échéance de l’histoire de l’humanité boursière, ce qui n’est pas peu dire.

L’or est à 1064$, l’Asie est à fond dans le vert, alors que la Chine et Hong Kong sont légèrement en hausse, le Nikkei explose de près de 2.5% après s’être fait exploser dans l’autre sens deux jours de suite.

Dans les nouvelles du jour, mis à part que la FED agira ce soir, on parle beaucoup de la croissance des ventes des iPhones. Selon plusieurs analystes, 2016 pourrait être la première année où Apple n’affiche pas des ventes plus fortes que l’année précédente depuis que le fabuleux gadget a révolutionné nos vies et modifié notre comportement social… ça n’est pas forcément une bonne nouvelle pour Tim Cook, mais en même temps, ça ne serait pas la première fois que deux analystes en même temps, se gourent. Cette prévision est basée sur les prévisions 2016 de Dialog Semiconductors qui est un des principaux fournisseurs d’Apple.

Autrement, l’histoire drôle du jour : Il paraît que le Vatican va se mettre à lutter contre l’argent sale. Eh ben, on se demande comment ils vont pouvoir continuer à financer les églises alors !!!

On notera aussi que ce matin l’OPEP a déclaré que la saison des prix bas sur le baril ne va pas durer, ils pensent même que le baril vaudra plus cher dans l’année à venir. Ils ne savent pas encore comment ils vont faire, vu que personne ne veut se serrer la ceinture dans leur coopérative de producteurs, mais on a bon espoir de voir des extra-terrestres se poser sur la terre et augmenter la consommation de pétrole pour faire le plein de leurs soucoupes volantes avant de retourner au confins de l’univers. Qui sait, Skywalker existe peut-être pour de vrai.

Dans le Barron’s on nous apprend que Visa est un des « top picks » de Goldman Sachs et que Qualcomm aurait tout intérêt a racheter Xilinx ou Cavium afin de se développer au mieux.

guns-300x297Côté chiffres économiques, nous aurons le French Manufacturing PMI, mais aussi celui de l’Europe et de l’Allemagne, les Anglais publieront leur taux de chômage. Il y aura le ZEW version Suisse. Puis le CPI en Europe.

Ensuite, aux USA, il y aura les nouvelles demandes d’hypothèques, le capacity of utilization, la production industrielle US et les inventaires du pétrole.

Mais tout cela sera rapidement éclipsé par l’annonce de la FED à 14h00, heure de la Côte Est, soit 20h00 heures heure de chez nous. Après ça, plus rien ne sera plus jamais pareil. Le monde aura changé pour toujours.

Actuellement, les futures sont en hausse de 0.26%, l’Euro/Dollar est à 1.0941, le yen vaut 121.90, le $/Suisse est à 0.99, l’Euro/Suisse se traite à 1.0832, le Bitcoin est à 445$ et le rendement du 10 ans US s’offre à vous à 2.27%.

Voilà, je crois qu’il n’y a rien à ajouter, on refera le point demain, on y verra sûrement plus clair et il y aura plein de choses à dire. En attendant, je vous souhaite une excellente journée, une bonne hausse des taux et je vous transmet les salutations de Chewbacca et de Han Solo, qui arrivent ce soir. Mickey et Minnie se frottent déjà les mains de les avoir pris à bord.

À demain pour la dernière chronique de 2015 – si j’arrive à arrêter.

1 réponse
  1. pborne
    pborne says:

    Bonjour,

    Merci pour ces points quotidiens. Bon, vendredi, ce sera un peu ‘Le Jour d’après’…

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *