,

Le Rallye de Noël pourrait commencer cette semaine

Il y a un peu moins d’une semaine nous évoquions le concept du Rallye de Noël alors que les indices se dirigeaient vers leurs supports de moyen terme. Nous avions alors commenté : « Aussi, les indices ne sont-ils pas en train de naturellement consolider vers des zones de soutien, en attendant la FED et alors que l’énergie pèse, tout cela avant que la trêve des confiseurs ne prenne le relais ? C’est en tous cas une piste de réflexion à ne pas négliger».

dax_26

Depuis, les supports évoqués ont été touchés (10 300 sur le DAX), des replis de 7 à 10% ont eu lieu pendant les deux premières semaines dans les exactes proportions de 2014. Alors que le point bas avait été marqué lundi 15 décembre 2014, aujourd’hui, lundi 14 décembre, sans nouvelles particulières, un volatil combat semble avoir lieu, engendrera-t-il le même rallye qu’en 2015 dans les deux semaines à venir?

Quels seraient les ingrédients pour finir l’année sur les plus hauts annuels ?

1/ Mercredi 16 la FED devrait monter ses taux de 0,25% et c’est surtout le discours, agressif ou accommodant, qui fera le reste. A priori, l’institution américaine fera tout pour que le SP500, indice directeur américain mais aussi mondial, finisse dans le vert après une année particulièrement neutre. Toutefois, les banquiers centraux pourraient surprendre, comme Mario Draghi l’a fait à la dernière réunion de la BCE.

2/ L’or noir, en chute libre de 50 à 34 USD ce jour, pourrait trouver du soutien sur ses plus bas de 8 ans et réagir à tout moment, ne serait-ce qu’à travers un rebond technique, qui soutiendrait le secteur énergétique soit 10% des titres du SP500. Cette hypothèse est d’autant plus probable que le consensus est fortement baissier sur le pétrole, un point bas pourrait donc ne pas être loin.

3/ Un retournement des indices devra se matérialiser, ce qui n’est pas encore le cas. Les prémices de courants acheteurs se font sentir mais le manque de liquidités et la hausse de la volatilité devraient entrainer de violentes réactions dans les 48h à venir. Un retour des cours au-dessus des résistances à 4 650 sur le CAC40 et 10 550 sur le DAX serait positif.

En conclusion, mis à part le fait que les indices ont atteint leurs supports de moyen terme, l’environnement de marché n’a pas encore changé. Les vendeurs ont la main depuis 10 jours, l’énergie pèse et la FED effraie. Voyons ce que nous réservent les séances à venir, si les ingrédients énumérés ci-dessus s’amoncellent alors nous pourrons éventuellement valider le démarrage du fameux rallye de Noël, terminer l’année dans le vert et de nombreux actionnaires pourraient esquisser un sourire.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC – Egalement @CMCMarkets_FR
Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement surgestionclients@cmcmarkets.fr

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n’a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières et à interdire d’effectuer des transactions sur l’instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n’étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.
Les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.
CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.

Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *