,

Y’a comme une fuite de pétrole

Pour ceux qui sont venu lire ou écouter ce commentaire en espérant trouver quelque chose de croustillant à se mettre sous la dent, vous pouvez retourner vous coucher. Nous sommes en train de digérer la semaine passée. Digérer la baisse des taux (insuffisante) de Draghi, digérer les bons chiffres de l’emploi. Et digérer le fait qu’il faille encore attendre une semaine et 1 jour pour savoir si Madame Yellen va vraiment monter les taux.

La probabilité qu’elle ne les monte pas est à peu près aussi élevée que la probabilité que je gagne à l’Euromillions ce soir. Surtout que je n’y ai pas joué. Néanmoins, il y a tout de même un doute qui pèse dans nos esprits torturé à la fin de cette année qui n’a pas toujours été 100% saine d’esprit et complètement rationnelle sur le plan psychologique.

Donc, dans l’intervalle, nous attendons. Et pendant que l’on attend, on se concentre sur les petites histoires de la journée qui remplissent notre esprit de bonheur et de regrets.

De bonheur si vous étiez actionnaires de Keurig Green Moutain, qui vient de se faire avaler par un fonds de Private Equity pour près de 14 milliards et une prime de 78%. Et plein de regrets si vous n’étiez PAS ACTIONNAIRE de Keurig Green Mountain.

akbarAutrement, il faudra noter que l’Europe remontait un poil. Pas qu’il se passe des choses qui soudainement montre que l’Europe est en train de rattraper la Chine en termes de croissance, non, mais surtout parce que la dite Europe a vécu une semaine horrible la semaine passée et comme dit le messager boiteux ; après la pluie le beau temps.

Donc l’Europe remontait dans un soudain rebond technique, néanmoins bien plus justifiables après les mesures prises par la BCE que la dévalée des pistes que l’on s’est faite depuis jeudi 13h45.

On notera aussi que la mode de plus en plus populaire des « mass shooting » ne déplaît pas à tout le monde, puisque depuis la dernière en date, celle de San Bernardino, la Congrès a encore une fois fait bloc derrière la NRA et confirme que le second amendement, c’est trop cool et se balader avec un colt 45 à la ceinture, c’est trop la classe.

Du coup, les fabricants d’armes sont en pleine bourre, hier soir Smith & Wesson, les meilleurs amis de l’inspecteur Harry, montaient de 7.6% et Sturm Ruger & Company bondissait de 5%. Il faut aussi noter que si vous aviez mis 100% de votre portefeuille en Smith & Wesson, vous seriez en hausse de 116% pour l’année et si vous aviez fait le pari de Ruger, vous ne gagneriez que 66%.

Mais Obama ne se laisse pas faire. Il a décidé qu’il allait tout mettre en œuvre pour ; je cite ; « empêcher les possibles « mass shooter » d’avoir accès à des armes ».

En gros, dorénavant, quand vous achèterez 4 AK-47, six colts 45, une mitrailleuse lourde Browning Calibre 50 M2 et une caisse de grenades, vous devrez remplir un formulaire où il faudra cocher une case « je suis un potentiel assassin en puissance et je compte faire un carton dans » :

a) une Université
b) un campus militaire
c) un hôpital
d) nan, j’déconne
e) je suis juste un collectionneur

Evidemment, si vous cochez l’une trois premières cases, on ne vous vendra pas d’armes et tout le monde sera beaucoup plus en sécurité.

Moi je vous le dis, ils sont forts ces politiciens.

jeuMais LA NOUVELLE du jour, la chose qui obnubile tout le monde ce matin, c’est le baril qui se pète la figure et qui fuit de tous les côtés. Même si le rebond de l’Euro (momentané) face au dollar est censé voler à son aide, il est difficile de lutter contre les producteurs de pétrole qui refusent de diminuer la production, les consommateurs qui consomment moins, les stockeurs qui stockent toujours plus et les supports techniques qui ne supportent plus rien du tout.

Impossible de faire autrement que de croire que finalement, le baril va finir par y aller, à 20$. Par contre, je constate que depuis que le baril a perdu 60%, le prix à la pompe de mon quartier à baissé de 20 bons %, me réjouis de voir à quelle vitesse on va les reprendre en cas de rebond de 10% de l’or noir. Logiquement, ça devrait être exponentiel, c’est le tarif.

Mais là n’est pas le sujet. Ce matin le baril est à 37.76$, et Goldman Sachs pense que le baril ne va pas forcément à 20$, mais que l’on peut perdre 50% depuis là. Et 38 divisé par deux, ça fait combien déjà ? Ah pardon, je dérange.

Et puis au passage, si le prix du baril se maintient aussi bas, je crois que l’on peut commencer à préparer les oraisons funèbres pour les producteurs de « shale oil », vu les niveaux de coût d’extraction de ces derniers et leurs niveaux d’endettement, je pense qu’ils ont plus de chance de gagner de l’argent en allant jouer le reste de leur cash à Las Vegas – pour ceux qui en ont encore.

Ce matin l’ambiance est également morose en Asie, l’ensemble des trois marchés sont dans le rouge. Le Nikkei s’en sort moins mal que les autres en perdant 1%, Hong Kong recule de 1.7% et la Chine de 1.3%. Il semblerait que c’est à cause de la faiblesse des commodities.

Dans les nouvelles du jour et en vrac, il faut retenir que :

– Go Pro est au plus bas de tous les temps – ce qui ne fait pas très longtemps, mais quand même. Le titre ne vaut bientôt plus que le prix des boîtes en plastiques qui emballent leurs caméras.
– Un analyste technique a trouvé un « bearish engulfing pattern » sur NetFlix. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez allez lire le bouqin « les candlesticks pour les nuls et ceux qui aiment les graphiques bicolores » – mais en gros, c’est un signal de fin de tendance et de risque de baisse. Pour schématiser, NetFilx est exactement au même endroit que le coyote qui a couru trop vite et qui a dépassé la falaise, mais qui a encore couru 10 mètres, qui s’arrête et se rend compte qu’il y a le vide sous ses pattes, mais qu’il ne tombe pas tout de suite… La suite, vous la connaissez.
– Le CFO de Yum Brands s’en ira en février.
– Icahn investit dans PEP BOYS et non, ce n’est pas un Boy’s band.
– Donald Trump propose d’interdire l’entrée des musulmans aux USA. Et à l’heure qu’il est, on ne sait toujours pas quel genre de drogue il prend.
– Goldman Sachs révise sont target pour l’Euro/$ en 2016. Avant on devait aller à 0.95 et finalement on ira seulement à parité. Tout ça parce que Draghi n’a pas baissé assez les taux et pas monté assez le QE.merry
– La SEC est en train de préparer une nouvelle attaque contre le Crédit Suisse, il semblerait que la banque ait menti aux investisseurs sur la croissance de la banque privée. Comme si l’on pouvait la deviner la croissance de quelque chose à l’avance en étant sûr de ne pas se gourer. MAIS QUAND EST-CE QUE LES GENS VONT COMPRENDRE QUE LA FINANCE N’EST PAS UNE SCIENCE EXACTE ???????
– Le pétrole est au plus bas depuis 7 ans.
– L’or est à 1072$ – avec un rally de 4 figures sur l’Euro/dollar, il est incapable de remonter plus, ce truc est mort.
– Si vous voulez perdre du poids, il est existe un nouveau régime aux USA, vous allez manger chez Chipolte, vous chopez la bactérie eColi et vous retrouvez la taille de vos vingt ans. Les analystes restent cependant positifs sur la valeur, tout espoir n’est pas perdu.
– Le Barron’s pense que le pétrole pourrait trouver un « fond » à 35$. Les paris sont ouverts.
– Vontobel a lancé le premier Robo-Advisor en produits structurés.

Pour ce qui est des chiffres économiques, nous aurons le trade balance en France, la production industrielle et manufacturière en Angleterre, le GDP en Europe, le Redbook aux USA, ainsi que les JOLTS, chiffre préféré de Madame Yellen.

Pour le moment les futures sont en baisse de 0.3%, ça continue, on fait de la place pour pouvoir acheter quand Ô surprise la FED va monter les taux dans 8 jours.

L’Euro/$ est à 1.0848, le Yen vaut 123.12, le 10 ans offre un rendement de 2.21%, le Bitcoin s’échange à 386$ et en Suisse, l’Euro/Suisse vaut 1.0847 et le $/Suisse s’échange à 0.9999, à 1 quoi.

Voilà, c’est tout ce que l’on peut broder en attendant la FED, heureusement que le pétrole baisse. Excellente journée à tous et je viens de me rendre compte que la FED va annoncer sa décision sur les taux le jour de sortie du nouveau Star Wars, ça doit être un signe.. Que la Force soit avec vous !!!

2 réponses
  1. Thierry
    Thierry says:

    Oui mais on s’en fiche ! La seule donnée économique importante du moment c’est le prix de la sextape de Valbuena !
    Merci pour le tour d’horizon !

  2. passant
    passant says:

    Je trouve votre analyse sur la  »baisse » de 50% des cours un peu juste. De mon point de vue dans les recommandations de GS ça veut dire sur chaque rebond (la baisse ne sera pas linéaire) pariez à la baisse. Du coup on peut avoir un horizon de gain sur 50% de baisse sans aller à 20$.

    J’aimerai aussi voir ici un article (pour les spécialistes du pétrole) sur l’impact de cette baisse des cours pour la spéculation. Puisque évidemment 2% de gaiin sur un baril à 100$ n’a pas le même effet que 2% de gain sur un baril à 50$ ! Je veux bien croire la guéguerre US-Arabie sur les parts de marché, mais ne serait ce pas aussi une lutte contre la spéculation (et autres facteurs) ?

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *