,

Un jour sans pétrole est un jour de perdu

Vous savez quoi ?

Le pétrole est monté hier.

Et vous savez quoi ?

Quand le pétrole monte, la bourse monte.

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Très bonne journée et excellent week-end à tous, moi je monte à Verbier.






Nan, je plaisante. Il y a encore d’autre choses à dire, mais vous verrez, à la fin de la chronique, vous verrez que les 4 lignes ci-dessus, vous auraient largement suffit pour commencer la journée.

Donc, hier le pétrole est monté, encore. C’est ce qu’il avait déjà fait la veille, c’est d’ailleurs pour ça que la veille, le marché était monté. Je vous l’ai déjà dit hier, actuellement la corrélation pétrole/marchés boursiers est maximale. Il n’y a pas grand-chose d’autre à ajouter. Le Ministre du pétrole vénézuélien a déclaré qu’il allait rencontrer ses collègues afin de trouver une solution pour stabiliser les prix et le sang des traders n’a fait qu’un tour. C’est la raison principale de la hausse aux USA et en Europe. Le reste n’est qu’anecdotique.

Côté chiffres économiques, nous avons eu les Durables Goods qui étaient meilleurs que prévu, puisque le chiffre affichait la plus forte progression depuis 10 mois, sauf qu’à l’intérieur de la publication, tout n’était pas au top et les experts se demandaient si l’on pouvait vraiment se fier à ces données pour envisager une croissance du GDP.

En tous cas, ce n’est pas parce que les Durables Goods étaient meilleurs, que le marché est monté, puisque tout le monde sait que seul le pétrole peut faire monter le marché.

Durant la journée d’hier, on retiendra également qu’un des top shots de la FED, James Bullard, a déclaré que la Banque Centrale n’était pas « innocente » dans le selloff du mois de janvier dans le sillage de sa hausse des taux. Lui qui nous avait déjà déclaré que la pression de monter les taux avait diminué pour la FED. Et puis il faut tout de même noter la fabuleuse capacité du pétrole à faire monter le marché un jour où la Chine se faisait démonter de plus 6%. Actuellement, nous sommes tellement obsédés par le prix du baril qu’une hausse de 1$ sur le baril est soudainement plus importante pour nous que 6% de baisse sur la Chine.

Je rappelle, juste pour mémoire, qu’il y a 5 semaines de cela, 6% de baisse sur Shanghai nous aurait coûté un bras et une jambe à Wall Street. Les temps changent… Comme disait le proverbe ; souvent investisseur varie…

Heureusement, hier il s’est aussi passé des choses du côté des actions. Ce qui nous change un peu parce que vous reconnaitrez que ça devient fatiguant de ne parler « que » du pétrole.

 

Commençons par l’histoire Foxconn/Sharp. Il y a un peu plus de 48 heures, Foxconn, la boîte chinoise qui fournit des morceaux de vos iPhone’s, a annoncé son intention de racheter Sharp au Japon. Youpie, encore un take-over. Oui, sauf qu’hier, Foxconn a exprimé des doutes quant aux finances de Sharp et a mis le deal en « stand-by ». Sharp se prend 14% dans les dents.

Bon, moi je ne suis personne pour juger qui que ce soit, mais ne serait-il pas plus simple de vérifier les finances de la société AVANT d’annoncer le take-over en bourse ? Ou est-ce que c’est le Top Management qui voulait faire un coup de trading avant le week-end ??? En tous les cas, c’est incroyable la légèreté avec laquelle ce deal est traité.

Autrement, grosse déception dans le monde des régimes, Weight Watchers a publié ses chiffres hier soir. Tout le monde comptait sur la participation d’Oprah dans la société pour faire cartonner la société, sauf que parfois l’image et la réputation ne suffisent pas. Les chiffres sont décevants et à l’heure où je vous parle, le titre se fait défoncer au hors-bourse, en recul de 25%. Probablement les conséquences de l’effet yoyo.

Un jour sans pétrole est un jour de perdu - godzillaEn Europe Tecnip a fait un carton, Lloyd’s a annoncé un « special dividend » et les deux valeurs passaient une agréable journée en hausse de plus de 10%.

En conclusion, le Dow Jones terminait en hausse de 1.3%, pendant que l’Europe récupérait 2% un peu partout sur le vieux continent. L’or est à 1237$ et j’arrête officiellement de faires des commentaires sur le sujet, le pétrole vient de passer les 33.03$ et si le pétrole va, tout va.

Pour le reste, l’Asie entame cette dernière séance de la semaine de la plus belle des manières, puisque le Nikkei avance de 1.2%, qu’Hong Kong progresse de 1.7% et que même la Chine ne baisse pas.

Pour ce qui est des nouvelles du jour, ce n’est pas la folie, on a l’impression que tout le monde est déjà parti en week-end et que l’on attend simplement de voir ce que va faire le pétrole. On notera tout de même l’interview de Tom De Mark, l’analyste technique Américain, il a prédit une chute du marché dans les trois semaines à venir. Ce n’est pas le premier à le dire, mais la seule différence, c’est que lui, c’est derniers temps, il a été plus juste dans ses prédictions.  Cliquez pour voir son interview sur CNBC.

Un jour sans pétrole est un jour de perdu - GDPEt puis on ne peut pas ne pas parler des misères de Bill Ackman et des chiffres d’Herbalife. Herbalife qui vend des suppléments alimentaires pourris qui sont supposés vous faire perdre du poids, a publié des chiffres meilleurs que les attentes hier soir. Le titre montait after close. Là où ça se corse, c’est pour Bill Ackman. Le gérant du fonds Pershing ne cesse de tirer à boulet rouge sur Herbalife, hurlant au Ponzi-Scheme, et le titre ne cesse de monter contre lui. Pershing est massivement short sur la valeur depuis des mois et des années. Là où ça se complique pour Ackman, c’est qu’il est short sur Herbalife qui monte et long sur Valeant qui se cesse de se péter la figure. Après avoir perdu près de 20% l’an passé, son début d’année est catastrophique, puisqu’il frise déjà les -20%, si ce n’est pas encore fait et même si les rédemptions ne se bousculent pas la porte, un jour ou l’autre, ça va mal se finir. À moins que ça se finisse mal plus vite pour Herbalife.

Dans les choses importantes, on notera que Jack Ma, patron d’Alibaba, vient d’acheter un vignoble dans le Bordelais. Le Barron’s publie une interview de Byron Wien qui pense qu’il n’y aura pas de Bear Market, ils expliquent aussi comment gagner de l’argent en traitant les compagnies aériennes et le pétrole, ça tombe bien, je n’y ai jamais rien compris et puis si le Barron’s a la méthode pour nous faire gagner de l’argent à tous les coups, on ne va pas se gêner. Le magazine nous propose également 5 titres pour jouer la hausse de l’or. Content de savoir que l’or va monter. Et puis ils nous apprennent aussi qu’Exxon et ConocoPhillips sont les deux meilleures actions pour jouer le pétrole. Bon, personnellement je vais acheter Gulf plutôt, si ça ne marche pas je pourrais porter des t-shirts et faire comme Steve Un jour sans pétrole est un jour de perdu - mcqMcQueen. J’ai pas dit ressembler, juste faire comme lui.

Ce vendredi, le G-20 commence à Shanghai et l’OCDE vient de demander aux membres du G-20 de faire quelque chose pour la croissance. Comme le FMI hier. C’est fou comme tout le monde se renvoie la patate chaude.
Pendant que le G-20 se goinfre de caviar et de champagne millésimé en cherchant des remèdes à la croissance, il y aura les chiffres de la consommation en France, le GDP et le PPI également. On verra si « moi-Président » remonte la pente après ça. Le CPI Espagnol sera également de sortie accompagné des chiffres du chômage en Suisse et de l’inflation des salaires en Italie.

En Europe nous aurons le Climat de la Consommation et le Consumer Confidence et il y aura le CPI en Allemagne. Aux USA c’est l’avalanche avec le GDP, le Michigan Consumer Confidence, Personal Income et Personal Consumption, sans oublier le Consumer Spending.

Pour le moment les futures sont en hausse de 0.05% et si la semaine pouvait se terminer comme ça, on pourra dire que ça aura été nettement moins pire que ce que l’on pensait. L’Euro/$ est 1.1064, le yen a 112.85, la livre à 1.40, le $/Suisse à 0.9875 et le Bitcoin vaut 420$. Pendant ce temps, le 10 ans US est à 1.72% et l’Euro/Suisse se traite à 1.0926.

Voilà, je crois que c’est tout ce qu’il y avait à dire, mais vous conviendrez que l’on aurait pu s’arrêter à : Le pétrole est monté, donc la bourse aussi. En ce qui me concerne, il me reste à vous souhaiter un très beau vendredi, un excellent week-end, moi je saute dans la voiture et je monte en Valais, histoire de voir si je peux acheter du « Farinet » pour renforcer l’économie de l’enclave britannique du canton (quoiqu’entre nous, j’aurais préféré le Fendant comme monnaie..)..

On se retrouve lundi comme prévu !!!

1 réponse
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Bonjour Thomas
    Ma question reste inchangee.
    Pourquoi ne changez vous pas de bouleau.
    Cordialement
    Emmanuel

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *