,

BFM du 21 mars 2016

Pierre_Sabatier_Olivier_Delamarche

Débat Pierre Sabatier et Olivier Delamarche : La BCE a-t-elle raison de muscler son QE ?

Comment augmenter le potentiel de croissance en Europe

5 réponses
  1. Nicolas Labastille
    Nicolas Labastille says:

    Ben ça alors……….
    Pierre Sabatier ma tué.
    Il dit qu’il faut ajuster les salaires aux nivaux de la bourse des retraités…. (Ou je n’ai pas compris.)
    Capitaliste, j’entends, mais là, moins qu’un SMIC c’est de l’esclavagisme. Déjà que le SMIC n’est pas suffisant….
    Je suis encore fleur bleu, j’entends les Econoclastes « fustigé » le système et je crois encore qu’ils sont du coté des 99.

    « ERREUR 99 »
    Le système est a bout de souffle, les econoclates vous le disent…les vaines sont vide !!!
    Maintenant il faut mixer le cœur, les reins, le foie………….

  2. Stof
    Stof says:

    En tout cas, si on me donne un peu de cash chaque mois, je vais te la relancer l’activité économique moi !!!

  3. Zylo
    Zylo says:

    Bonjour,
    – Quitte à imprimer de la monnaie, je préfère qu’on me la donne plutôt qu’alimenter les marchés financiers… ça ne durera sans doute pas moins longtemps avant l’explosion façon bouquet final, mais au moins j’en aurai profité. Que là, à la fin c’est moi qui paierai et je n’en n’aurais même pas vu la couleur !
    – Sur l’assistance à personnes âgée, la proposition de Pierre est raide. La question est : de combien faut-il baisser le smic pour qu’un retraité à 800€ par mois puisse acheter des prestations ?
    – Il faudrait que les éconoclastes tordent le cou à cette histoire que le retour au Franc ferait exploser le montant de la dette. Comme si le passage à l’euro l’avait fait diminuer…
    Cdlt,

  4. Nightwings
    Nightwings says:

    Nicolas Labastille, dans la conférence Pierre Sabatier parlait du coût du salaire pour ce domaine soit une baisse des charges pas forcément du salaire perçu…

  5. Archanonyme
    Archanonyme says:

    Le remboursement de la dette avec création de nouvelle dette fonctionne bien dans un système économique avec ressource infinies avec une croissance sur les PIBs infinie, or, nous somme dans un système avec des ressources finies, avec des espace fini. Il est donc logique de stopper le remboursement par de la dette (d’ou, les taux négatif sur les obligations d’état). Les banques centrales forceront et financerons directement les états-nations. Les banques centrales injectent/injecteront de l’argent sans dette au travers des taux d’intérêts négatifs (elles payent/payeront ceux qui créent de nouveau emprunt).

    Ce que nous vivons, et reprenez-moi, c’est la fin du capitalisme connu, c’est la fusion de la thèse et de l’antithèse. la finalité est inévitable et immuable seul les outils et les choix sont différents mais la finalité reste la même. Nous vivons dans un espace avec une capacité de croissance limitée.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *