,

BFM du 9 mai 2016

Delamarche_BFM_Grece

Débat Patrice Gautry, Olivier Delamarche : Les signes de ralentissement de la croissance mondiale

Politique budgétaire et croissance

2 réponses
  1. Baya
    Baya says:

    On nage dans le romanesque
    La croissance US, c’est l’Arlesienne. et BFM TV, c’est une jolie piece de theatre, « En attendant Godot »….

    L’economie US est representee par toutes sortes de statistiques aussi creatives que la comptabilite d’Enron.
    Mais certains indices sont plus recalcitrants que d’autres a l’enjolivement.
    Par exemple, l’indice de fret par rail de la Reserve Federale de Saint Louis est surprenant, pour une economie dite « en croissance »: il pique gravement du nez depuis fevrier 2015, et n’a meme jamais retrouve son niveau pre-2008:
    https://research.stlouisfed.org/fred2/series/RAILFRTCARLOADSD11

    Quelle sorte de croissance se fait sans transport de bien materiels? Une croissance basee sur des « produits immateriels a haute valeur ajoutee », comme Facebook et le jeu de Monopoly organise par la Fed? Lol, on nage vraiment dans le romanesque.

  2. SHINKARETZKY
    SHINKARETZKY says:

    le « marketing boursier » alimenté par les Banques Centrales et la BOJ en particulier n’est il pas finalement destiné à laisser penser que la résistance des marchés et donc de l’économie en général est bien réelle? et qu’en fin de compte il vise à nous faire oublier l’essentiel , à savoir le mega haircut qui tôt ou tard s’accomplira sous le poids d’un événement conjoncturel type défaillance d’un gros institutionnel , d’une Banque systémique ou d’un micro état type Grèce..

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *