,

BFM du 11 juillet 2016

Olivier Delamarche

Olivier Delamarche VS Régis Bégué

La partie 2 de la vidéo n’est pas disponible cette semaine. Vous trouverez donc l’audio intégral du face à face et seulement la première partie du face à face en vidéo.

15 jours après le Brexit: Où en sont les marchés ?

2 réponses
  1. Robert
    Robert says:

    Vraiment bien cette version audio, serait-il possible à l’avenir de compléter les vidéos par ce fil audio 🙂 Cela évite les problèmes de visionnage dus au flash bloqué par certains intranets d’entreprises.

    Merci beaucoup pour votre travail et votre site internet très intéressant. Chapeau bas.

  2. sassy2
    sassy2 says:

    lazard a toujours vécu grace à ses contacts avec des politicards.
    adolescent je ne comprenais pas toute la portée jouissive dans l’acte de sa nationalisation par Mitterand.

    Deux jours avant barroso, sur un autre blog que fréquente l’un des éconoclastes, je faisais le lien entre GSachs « à deux dollars » et Lazard d’andre meyer.et la tentative de sortie de crise de FDR.
    son embauche, qui va surement avorter, est un aveu de détresse:

    http://floridapolitics.com/archives/216156-quinnipiac-poll-florida-donald-trump-42-hillary-clinton-39

    =>faut se barrer avant tout ça , les banques centrales ne peuvent pas gérer un incident politique à partir d’indices au plus haut: sinon c’est l’appel du vide
    =>a mon avis elles sont contraintes de faire baisser les marchés avant.

    ce qui s’est produit avec brexit est relativement similaire à fukushima:
    ie un incident ingérable & inopiné dont ignore vraiment les conséquences à MT
    1les bc ont remis au pot
    2puis la VRAIE baisse attendue a débuté

    les elections de lafd en autriche , celle de trump, les changements politiques en europe ne sont pas des incidents inopinés et sans conséquence:
    il serait logique que draghi dégage

    ce n’est plus la macro qui compte mais la politique (crise bank=>crise fi =>crise politique , le geopolitique etant pour le moment du cinema)

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *