,

Papa, c’est quoi la déflation?

Alors que tous les banquiers centraux à travers le monde n’en finissent plus d’imprimer des billets, à l’exception près de Janet Yellen, qui trépigne d’envie de rejoindre ses petits camarades à la cave, le FMI annonçait en début d’année que l’économie mondiale avait eu une croissance négative de 5% l’an dernier.

Si si! -5%! Et c’est le FMI qui le dit! Comment ça? Vous n’en avez pas entendu parler? Toi non plus mon fils? Regarde ce dessin: nous entrons dans un monde en déflation!

PIB Nominal Mondial en milliards de dollars US (Source: FMI)

fmigdp

Mon fils de 2 ans et demi: Papa, c’est quoi la déflation? Papa, c’est quoi la déflation? Papa, comment on fait les bébés?

Moi: Euh…comment dire…c’est très facile à expliquer la déflation. Quand tu écoutes tous les gens intelligents à la télé, ils t’expliquent tous que l’économie mondiale a eu une croissance de 3% l’an dernier.

Mon fils de 2 ans et demi: Je ne vois pas le rapport.

Moi: En fait, quand ils parlent de 3% de croissance, cela veut dire qu’il y a eu 3% de plus de choses vendues que l’année d’avant. Mais, comme tu ne le sais pas encore, le PIB c’est le nombre des choses vendues multipliées par leur prix.

Mon fils de 2 ans et demi: Et donc?

Moi: C’est là que ca devient plus (ou moins) drôle. Tu te souviens de l’asile de fous qui s’est installé à la cave? Et bien ils ont réussi à faire baisser tous les prix, alors qu’à priori ils cherchaient plutôt à faire l’inverse. Marrant non?

Mon fils de 2 ans et demi: Vous avez vraiment un sens de l’humour bizarre vous les adultes.

Moi: Quand les prix baissent, on appelle ça de la déflation, que ce soit à cause de l’asile des fous ou pour d’autres raisons, comme les explosions de bulles, dont l’asile des fous est la plupart du temps à l’origine.

Mon fils de 2 ans et demi: Et donc, quand tous les gens intelligents nous expliquent que la croissance est de 3%, c’est sans prendre en compte l’asile des fous à la cave?

Moi: C’est ça.

Mon fils de 2 ans et demi: Et quand on prend on compte l’asile de fous, c’est plutôt une décroissance de 5%, soit presque 5000 milliards de dollars qui sont partis en fumée?

Moi: Tu as tout compris. Mais attention aux gros mots! On préfère dire une croissance négative de 5%, ça passe mieux dans les médias.

Mon fils de 2 ans et demi: Vous avez quand même un sacré culot vous les adultes à ne donner que les chiffres qui vous arrangent et à planquer tous les autres sous le paillasson (ou à la cave…)!

Moi:

Nicolas Meilhan

 

4 réponses
  1. Dahool
    Dahool says:

    Bonjour

    Le papa cigogne qui fait du sport sur la maman cigogne, c’est du pipo ?
    En plus de me mentir, on ne me dit pas tout. Quoi penser de ce qu’on me dit ?
    Et ça recommence…
    Un peu comme Bill Murray dans le film « un jour sans fin ».

    Et comment on fait les bébés, je vais le savoir quand ? Ça commence à urger…

  2. Dahool
    Dahool says:

    Admettons…
    100 objets vendus à 10 donne 1000 de pib
    Année faste croissance et inflation 110 × 11 = 1210 = +20%
    Année noire récession et déflation 90 × 9 = 810 = -20%
    Année officielle novlangue 105 × 10 = 1050 (c’est un peu ce qu’on vit, la croissance molle)

    Donc si je comprends bien mais c’est pas sur
    Année Meilhan et fmi officieux 105 × 9 = -5%
    Notre société consomme mais beaucoup trop faiblement pour soutenir une hausse des prix. Pire, cela entraine une baisse des prix parce que les entreprises se sont basées sur des prédictions trop optimistes. Les mensonges officiels ne sont pas favorables à la croissance. Ils doivent penser que dire la verite serait pire. Ça va mieux qu’il disait…
    J’ai la solution, considérant qu’il existe de l’argent gratuit et à profusion, DONNEZ NOUS DES SOUS et les prix remonteront…

    Rêvons un peu, c’est dans une société où le parjure serait interdit que l’ultra libéralisme pourrait fonctionner (pas celui du « je m’accapare tout » celui du plus de libertés…). Il s’autoregulerait par crainte des sanctions et nous assisterions à une libre concurrence, saine et non faussée. Tout l’inverse de ce qu’on vit et probablement pas vers quoi nos ultra libéraux veulent nous porter.

    Je suis sur qu’on peut vivre dans une société ultra libérale humaniste ! Pour cela, il faut que les mots droits et devoirs soient respectés. A la différence des mots, république, démocratie, liberté, égalité…qui sont devenus tellement désuets parce que corruptibles à souhait.

    Je sais, les cons ça ose tout… lol

  3. Thierry
    Thierry says:

    ça m’étonne ces chiffres. Puisque au FMI, comment peut ils savoir le nombre d’objets qui est vendu ? Les chiffres que l’on déclare au fisc sont des rentrées d’argent, ce n’est pas le nombre de petite cuillères que l’on a fabriqué ou vendu. ils ne peuvent pas savoir si on en a vendu 10 000 ou 20 000, mais le chiffre qui est porté à leur connaissance est juste le chiffre d’affaire généré par ces ventes.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *