,

Suffisamment intelligent pour faire pire qu’une « foule imbécile ».

Le CAC40, l’Euro-Stoxx50 se sont envolés de +2,5% sur une « non nouvelle » jeudi (en l’espace de 4 heures), c’est-à-dire la « non hausse » de taux annoncée par la FED.

Les anticipations de resserrement monétaire en décembre sont également retombées vers 50% contre 55% avant la conférence de presse de Janet Yellen.

Maintenant, la question à se poser est la suivante: ce statu quo monétaire vaut-il +2,5% et justifie t’il le re-franchissement des 4.550 sur le CAC40 ?

Pour vous éclairer, à 22H, mercredi soir alors que les marchés avaient déjà eu 90 minutes pour digérer les commentaires « dovish » (colombe) de Janet Yellen, cela donnait +1% sur les principaux indices US et +20Pts sur les « futures » du CAC40 (soit à peine +0,5%).

La nuit portant conseil, le CAC40 affichait +40Pts à l’ouverture.

Il n’a mis que 3 heures pour afficher +100Pts grâce à des « algos » arrachant les cours comme un troupeau de bulldozers frappés d’hystérie.

Comme aucune « information » ne justifie un tel feu d’artifice haussier, la seule explication est qu’il s’agit d’une « hausse programmée », sur le même modèle que l’envolée imbécile de +2,5% du 2 septembre ou du 24 mai dernier.

Le scénario est à chaque fois le même : les marchés somnolent durant des jours, puis lors de la publication d’un chiffre -bon ou mauvais, cela n’a aucune importance- ou d’un communiqué d’une banque centrale (avec ou sans « annonce » digne d’intérêt), les « sherpas » -agissant certainement sur ordre des banques centrales- déclenchent une vague de hausse totalement disproportionnée qui « nettoie » littéralement tous les stops jusqu’à 2% de distance par rapport au cours de clôture précédent.

En fait, de telles hausses pourraient être déclenchées à n’importe quel moment du jour ou de la semaine, même sans aucun prétexte, mais cela rendrait la manipulation des cours trop visible.

Peu importe d’ailleurs puisque la majorité des gérants -réduits à la fonction de « suiveurs systématiques »- supposent que quelqu’un « sait » pourquoi le marché se met à grimper, puisque selon la théorie chartiste, « toute l’information est dans le cours ».

Sauf que « l’information » n’en est pas une -ou alors c’est une énorme escroquerie intellectuelle- et que les acheteurs « bien informés » n’en sont pas : ils ne savent rien.

Et pour cause, ce ne sont que des « algos tueurs » -tous programmés exactement de la même façon et se déclenchant exactement au même moment- pour détruire les « stops » et transformer contre leur gré les vendeurs en acheteurs.

Les faiseurs d’opinion sont ensuite payés pour inventer -et il leur a fallu beaucoup d’imagination jeudi- les raisons de ce rallye haussier.

Comme s’il y a avait encore quelqu’un pour croire qu’une telle envolée ait un quelconque rapport avec la réalité économique ou résultait d’un vent d’optimisme « spontané ».

Il n’y a plus aucune « force de rappel » pour contester une hausse même délirante des cours.

Si un tel rallye découlait d’une ruée de petits porteurs -comme en Chine au printemps 2015-, les initiés parleraient de « foule imbécile ».

Mais désormais, le rallye dépend d’un acheteur unique, réputé le plus intelligent et le mieux informé parmi tous les opérateurs capables de faire décaler les cours au quotidien.

Autrefois, c’était la banque centrale qui sonnait la fin de la récré pour faire rentrer « les foules imbéciles » dans le rang… et permettre au initiés de tout racheter au plus bas.

Mais aujourd’hui, qui sonnera la fin des expérimentations imbéciles et suicidaires des banques centrales ?

Ph Béchade

2 réponses
  1. Greg
    Greg says:

    Spot on ….
    Et j’espère que quelqu’un viendra dénoncer la manipulation de vendredi sur DB quand les cours vont se remettre à dégringoler lundi ou mardi

  2. eBry
    eBry says:

    Quand aurons-nous un parti politique sérieux et solide osant bannir le trading à haute fréquence, ce dernier n’existant que parce qu’il est techniquement faisable alors qu’il est moralement injustifiable?

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *