,

Deux lectures des chiffres américains

Olivier Delamarche

Débat Patrice Gautry Olivier Delamarche sur la lecture des chiffres américains

La BCE a-t-elle encore des cartouches pour agir? la bonne question aurait été pourquoi doit elle utiliser d’autres cartouches ?

N’oubliez pas de vous inscrire aux deux prochaines conférences
Le 13 octobre à Genève
Le 18 octobre à Marseille

5 réponses
  1. bga80
    bga80 says:

    Pourquoi tous les contradicteurs d’Olivier Delamarche nient les chiffres mauvais à ce point ? C’est d’autant plus ridicule de les nier ces chiffres mauvais du fait que tout le monde s’en aperçoit qu’ils sont mauvais et vraiment mauvais ! Ça se traduit dans la vie réelle de tous les gens. Nier des évidences à ce stade c’est de la bêtise complétement grotesque ! Alors pourquoi disent ils que les chiffres sont bons malgré toutes les évidences qu’ils soient mauvais ?

  2. Simon
    Simon says:

    Il faudrait faire un document de courbes sur les chiffres du BLS sur le chômage, la soit disante reprise de l’emploi …, Car le problème c’est que je suis certain que O.Delamarche a raison (ce qu’il dit est sourcé) mais moi même je n’arrive pas à convaincre autour de moi. La discussion s’arrete sur le diagnostic, moi pensant que c’est vraiment mauvais en disant les chiffres du BLS, et mon collègue me disant ils ont une grosse croissance et la reprise de l’emploi parce qu’il flexibilise …….. source tiré des Echos, Monde Figaro.
    Le problème pour la pensée Mainstream c’est d’admettre que libéraliser a outrance, flexibiliser, dérérugaler ne marchent selon le soit disant cycle vertueux (moins de charge patronale, plu de liberalisation-> plus de bénéfice pour les entreprise = plus d’investissments -> plus de croissance= plus d’emploi). C’est pour ça que le cas américain est tant mal étudié par les médias. Ça remettrait beaucoup de préjugés économiques en question.

  3. fred1903
    fred1903 says:

    Ils sont la pour vendre leurs produits. S’ils annoncent la fin du monde c’est moins vendeur.

    Il m’a stressé ce debat. Bonne semaine .

  4. ohaitiequi
    ohaitiequi says:

    Les chiffres réels sont connus, mais les marchés financiers tournent au Q.E, depuis 2009 SP+300+DJ idem, NASe+400%, voila ou est le pognon imprimé

  5. Econo-lover
    Econo-lover says:

    @Olivier Delamarche : la séquence 5:04 à 5:14 est tout simplement ANTHOLOGIQUE de mimique… digne du grand Audiard façon Tontons flingueurs !
    Cela me rappelle la réplique de Robert Dalban :  »Yes sir… »

    Franchement, Je ne parle même plus du débat de fond tant les chiffres sont bidonnés depuis des années… un jour le Crash boursier viendra et rétrospectivement on dira…  » ba oui c’était évident, fallait être con pour ne pas le voir… » alors qu’aujourd’hui il faut s’égosiller pour expliquer des banalités du genre  »les taux négatifs » c’est une pure débillté… je ne parle pas du reste… les moutons se réveillerons tondu… et en plus ils auront froid !
    A bon entendeur… salut

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *