,

On se repositionne à la mode Trump

Deuxième jour de règne du nouveau Président. Deuxième jour de volatilité intense où tout le monde retourne sa veste et tout le monde repositionne ses portefeuilles en fonction de la politique que Trump DEVRAIT mener. Il est intéressant de constater les choses suivantes :

1) Le marché ne s’attendait clairement pas à cette situation, nous nous retrouvons donc dans la position du poulet décapité qui court dans tous les sens pour reconstruire une exposition au marché qui est en accord avec la philosophie de Trump. Enfin, celle que l’on croit être la philosophie de Trump.
2) Il est également intéressant de constater que « soudainement » on se positionne avec une vue à long terme, nous qui vivons généralement à l’air des algorithmes qui changent d’avis comme de chemise et qui ont une vision long terme qui dure à peu près un quart d’heure.
3) Tout le monde joue donc le thème de la reconstruction des infrastructures. Trump avait annoncé une rénovation générale, le marché parie sur le fait qu’il va lancer une nouvelle émission de télé qui s’appellera D&CO et qui rénovera tout le pays. On est donc tout excité dans cette thématique.
4) On achète également les banques, parce que les régulations devraient être un peu moins serrées pour le secteur. Peut-être que l’on va leur redonner un peu plus de marge de manœuvre, la possibilité aussi de nous refaire une belle connerie du style subprime, parce que n’oublions pas, quand vous laissez faire une banque ce qu’elle a envie, tout peut arriver, déjà que même sous les régulations actuelles, on voit l’état de certaines. Mais peu importe, hier et avant-hier, on aimait le secteur comme des fous. Sans compter que les taux vont monter et que l’on espère un « fiscal stimulus » sans précédent de la part du nouveau POTUS.
5) Et puis on aime les pharmas. Grand classique. Elles vont être moins sous pression que sous l’ère théorique d’Hillary.

 

En gros, hier on s’est repositionné sur les « big caps », les big names qui pourraient bénéficier de tout cela, c’est impressionnant comme soudainement on tient des théories qui voient très très loin, ça ne devrait pas durer, mais bon.

On peut dire que Trump va favoriser l’économie « locale », la vieille économie alors que les gros noms de la tech ne seront pas sa préoccupation première- Le Dow Jones a donc affiché de nouveaux records d’altitude pendant que les investisseurs vendaient la tech pour générer du cash, d’où la correction du Nasdaq et puis l’or était sous pression ainsi que tout le secteur, puisque soudainement on n’a plus besoin de sécurité, apparemment Trump ne sera pas si mauvais que ça et la crainte d’un Trump-Krach s’est donc éloignée pour le moment – probablement jusqu’à sa première échauffourée avec le leader maximo coréen ou tout autre dictateur énervé.

Bref, aux USA comme en Europe, tout le monde se « repositionne », ça fait super-pro qui regarde loin à l’horizon alors que la plupart se contentent de tourner la veste au premier courant d’air.

Trump est donc élu, je pense que d’ici lundi on n’en parlera plus et que tout cela devrait revenir à la normale rapidement.

L’or est à 1260$, le pétrole est à 44.55$.

L’Asie se pose des questions ce matin. Le Nikkei ne fait rien, le Hang Seng recule de 1.15% et la Chine monte de 0.8%. Il faut dire que la redistribution des cartes aux USA pousse les marchés étrangers à s’interroger. Sans compter que de l’avis général, les actions de Trump vont pousser les taux et l’inflation à la hausse et le rendement du 10 ans s’envole aux USA. Il y a de quoi s’interroger, tout en sachant que nous n’aurons pas les réponses immédiatement.

La bonne nouvelle c’est que l’on recommence à parler d’autre chose que de politique. Alibaba a lancé sa journée du shopping et sur les première 8 heures, ils ont rentrés 9 milliards de ventes. Hier soir après la clôture, Nvidia a explosé à la hausse après des chiffres fantastiques pour le trimestre passé. L’action traitait en hausse de près de 15% et annonçait même un dividende pour ses actionnaires.

Pour rester un peu dans la mouvance électorale tout de même, puisque l’on ne va pas non plus complètement se désintoxiquer en 48 heures, il semblerait que l’équipe de Trump voudrait que Jamie Dimon – patron de JP Morgan – devienne le nouveau Secrétaire du Trésor. Quelle promotion ! Bon, en même temps, au niveau du salaire, ça risque de faire bizarre, suis pas certain que le gouvernement paie la même chose que JP Morgan.

Et puis Lloyd Blankfein, patron de Goldman Sachs, la banque qui est plus égale que les autres, estime quand à lui que la politique de Trump devrait être « encourageante pour les marchés ». Je dois dire que je suis fan de ce genre de remarques pourries qui viennent après les élections. Encore une fois, on nous a promis les gorges de l’enfer, la certitude d’une Apocalypse si Trump était élu et là, tout soudain, juste après les élections et le krach promis par les experts qui ne s’est pas réalisé, ces TOCARDS reviennent nous dire la bouche en cœur que tout va bien se passer et que finalement Trump est un type super-cool qui va rendre l’Amérique Great Again. Heureusement que la honte, le ridicule et les conneries en série ne sont pas quelque chose que l’on retient contre vous dans le monde merveilleux de la finance, sinon on n’aurait pas fini de pleurer.

Pendant ce temps, les « perdants » continuent de manifester dans la rue et se plaignent de la victoire de Trump. Il faudrait quand même que l’on prenne le temps d’expliquer aux Américains le concept de la démocratie, visiblement ils n’ont pas tous compris. En même temps, on peut comprendre qu’on peut être triste et déçu d’être représenté par Trump, mais nous en Suisse on a Parmelin et Schneider-Amman, sans compter que les Français sont gouvernés par un pot de yaourt depuis 5 ans et ils s’en sortent quand même. D’accord, ils vont élire Marine Lepen en mai au premier tour, mais quand même, ils s’en sortent.

Pour le reste, aujourd’hui c’est la journée des vétérans aux USA. Le marché obligataire sera fermé et les volumes seront modérés. Ça va nous permettre de souffler et de parler d’autre chose la semaine prochaine.

Côté chiffres économiques, nous aurons le CPI en Allemagne, le rapport mensuel de l’OPEP et le Michigan Consumer Sentiment. Et puis côté chiffres du trimestre, il y aura les chiffres d’Allianz en Allemagne et pour le reste ça sera très maigre et inintéressant pour cause de Veteran’s Day.

Actuellement les futures sont inchangés, l’Euro/Dollar est à 1.0912, le Yen se traite à 106.53, la Livre vaut 1.2568, le Dollar/Suisse s’échange à 0.9861 et l’Euro/Suisse est à 1.0761, le dix ans US offre 2.13% de rendement et le bitcoin se traite à 707$.

1 réponse
  1. Econo-lover
    Econo-lover says:

    Bonjour a tous,
    Question liée a la FED… Que deviennent (ou a qui reviennent) les interets de la dette (cela est surement aussi valable pour la BCE!) Je n’ai jamais trouvé de reponse claire qur ce sujet?
    Merci d’apporter de l’eau a mon moulin… 😉

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *