,

Aujourd’hui tout s’arrête, ou tout commence

Pour être franc, il ne se passe toujours rien. En tous les cas pas grand-chose. Hier les marchés ont eu quelques minutes d’enthousiasmes pendant le discours de Draghi et puis tout s’est dégonflé mollement, les intervenants étant incapables de prendre une décision qui dure plus de 20 minutes sans savoir ce qui se passera APRÈS l’investiture de Trump. Mais comme pour ça, il va falloir attendre la semaine prochaine, pas de raison de faire les grandes manœuvres, puisque si vous achetez comme un fou le marché AVANT l’inauguration et que ça se casse la figure la semaine prochaine, tout le monde viendra vous dire « QUOI T’ÉTAIS LONG ET TU SAVAIS pas que ça allait baisser ??? »… non mais allô quoi…

En résumé, plus l’investiture de Trump se rapproche, plus il est urgent de ne rien faire. Je vais donc me contenter d’aller skier ce week-end et on verra la semaine prochaine. Toute décision prise aujourd’hui s’apparenterait un peu trop à du pile ou face. Et ça fait mauvais genre vis à vis de la clientèle.

En attendant, heureusement, il y a les chiffres du trimestre qui nous ont occupé un peu, Netflix était la vedette du jour. Il y avait aussi les take-over et les rumeurs liées au take-over, CSX prenait 23% parce que les « activistes » tournent autour et Zodiac explosait également de 23% parce que Safran les rachètent.

 

Pour le reste, les gens ont également passé un bon moment à regarder l’audition de Steven Mnuchin devant le Sénat, histoire de confirmer son job de Secrétaire du Trésor et histoire d’écouter sa vision sur le dollar – il a d’ailleurs réitéré son support à un dollar fort, mais pour être franc, on préfère quand même attendre que Trump soit Président pour de vrai pour voir ce qui va se passer.

Soros s’entête dans son pari short, puisqu’il pense que Trump va se vautrer et que ça sera très mauvais pour l’économie et autrement, encore une fois, le consensus s’attend à une baisse des marchés dès que Trump posera la main sur la bible. On peut encore en discuter pendant des heures, mais à ce point-là, je suggère que l’on attende simplement de voir ce qui se passer lundi. En attendant, il va faire super beau ce week-end, montez à la montagne pour aller skier, si ça se trouve, lundi c’est le début de la fin du monde, alors autant en profiter.

Il faut tout de même retenir le meeting de la BCE hier. La Banque Centrale est restée sur ses positions et n’a pas modifié les taux. En revanche, Draghi a laissé entendre que l’économie était en train de se redresser, mais qu’il était cependant prêt à réinjecter du soutien en cas de besoin.

Si le discours peut paraître contradictoire, mais voici ce qu’il faut en retenir :

1) les chiffres économiques disent que ça va mieux
2) on dirait que la croissance en Europe se reprend
3) mais on n’en est pas vraiment sûr, c’est peut-être seulement un blip sur l’écran radar
4) autant être prudent
5) autant Yellen voit à deux ans autant Draghi voit à 10 minutes
6) on n’est pas tous égaux devant l’économie

 

Ce matin l’or est à 1207$, il fait toujours office de bouée de sauvetage au cas où l’arrivée de Trump met tout par terre, bien que l’or ne flotte que très mal, les intervenants se sentent rassuré de dormir sur un lingot, on ne sait jamais. Le pétrole vaut 51.50$ – rien à dire, il ne bronche plus. On dirait presqu’il est corrélé à l’Euro/Suisse.

L’Asie ne fait rien ce matin. Le Japon avance de 0.3%, Hong Kong recule de 0.6% et la Chine progresse de 0.5%, il faut dire que les derniers chiffres économiques publiés en Chine étaient plutôt encourageant, mais en même temps, qui veut prendre des risques à l’aube de Donald Premier.

Pour le reste des nouvelles, il y en a deux catégories. Commençons par celle qui n’ont rien à voir avec Trump :

– Madame Yellen a reparlé hier soir, elle n’a pas peur de l’inflation, elle est prête à monter les taux et elle est « prudemment optimiste », rien de neuf par rapport à la veille.
– Brystol-Myers renonce a accélérer l’approbation par la FDA de son médicament contre le cancer du poumon. Le titre perdait 5% hier soir.
– Cela fait plaisir à Merck qui se retrouve avantagé avec l’approbation de son médicament la semaine passée. Le titre prenait 5% sur la nouvelle.
– IBM a publié encore un trimestre qui montrait des revenus en déclin, mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont parvenus à mieux prédire les déceptions. On fait des progrès.
– Jamie Dimon, le patron de JP Morgan a été augmenté à 28 millions de dollars, soit un million de plus que l’an passé, 3.7% de hausse, il était un peu serré pour les fins de mois.
– Alibaba va sponsoriser les 6 prochaines éditions des jeux Olympiques.
– Le Barron’s suggère que Tesla pourrait monter de 25%.

Pour le reste, on va parler de Trump :

– Il a le gouvernement avec le plus gros QI de l’histoire, selon lui.
– Le Barron’s ne parle que de lui dans les 10 derniers articles publiés.
– Il est partout et a un avis sur tout
– Et on attend lundi pour voir ce qui va se passer…
– Statistiquement, 70% du temps, les 100 premiers jours après l’investiture, le marché est plus haut. En moyenne, le S&P avance de 1.6% sr 100 jours.
– Si le Président est Démocrate, le S&P avance de 3.5% et s’il est Républicain il baisse de 0.4%. Reste à savoir ce que Trump EST exactement..

Ci-dessous, ce qu’il doit « faire » pendant ces 100 premiers jours..

100days

En résumé, vous l’aurez compris, on a besoin de voir ce qui va se passer pour pouvoir passer à autre chose et pour arrêter de parler obsessionnellement de Donald Trump. Il ne nous reste plus qu’à être patients et voir si les prévisions de fin du monde se réalisent… Je crois qu’on va arrêter là et monter skier, on verra lundi si Washington est toujours là et s’ils ne sont pas déjà entrés en guerre contre je-ne-sais-quel-pays-qui-vend-du-pétrole.

Côté chiffres économiques, nous aurons le PPI Allemand, les Retail Sales à Londres et puis l’investiture.. Même là, il monopolise l’attention, ils ont même arrêté de publier des chiffres économique pour l’investiture.

Pour les trimestriels, nous aurons GE et Schlumberger.

Pour le moment les futures sont en hausse de 0.10%, l’Euro/Dollar est à 1.0681, le Yen vaut 114.73, la Livre remonte à 1.2355 et le Dollar/Suisse est neutre à 1.0047. L’Euro/Suisse a pris racine dans le bac de plâtre à 1.0732. Le Bitcoin est à 901$ et le rendement du 10 ans US est de 2.46%, on se rapproche dangereusement des 2.60% qui vont changer le monde.

4 réponses
  1. Bonne nouvelle pour le Bitcoin
    Bonne nouvelle pour le Bitcoin says:

    Le bitcoin est à 925$
    Et dire que certains parlait d’effondrement, c’est vraiment mal connaître le Bitcoin.

    Il dépassera le prix d’une once d’or et ira bien plus haut.
    5000$ un bitcoin d’ici fin 2017 et début 2018 est plus que réalisable.

    Les évenements qui arriveront cette année le feront grimper vers le haut.
    L’économie est à bout de souffle, Trump ou pasTrump cela ne changera rien aux fondamentaux.

  2. emmanuel
    emmanuel says:

    Pour le Bitcoin maniac.
    Quand le BT sera a 5000$ c’est que tout le Systeme se sera arrete de tourner.
    Et a ce Moment le bitcoin vaudra moins cher qu’un kg de pate ou de patate.
    Mais sans doute que les quelques milliers de bitcoin maniac possedant ce machin les bouffron
    Et apres
    Desole pour cette reaction ecrite facon Donald Duck.
    Mais j’en ai ras le bol des cons.

  3. Denevhan
    Denevhan says:

    Maintenant que Trump est officiellement président et qu’il a pris le contrôle de la maison blanche, on s’aperçoit que rien n’a vraiment bougé.Les marchés sont toujours aussi atone.A croire qu’il n’ya plus de marché !!!

  4. emmanuel
    emmanuel says:

    Effectivement il n’y a plus de marche
    Mais depuis 15ans avec une acceleration de l’histoire depuis 2009.
    A present le M n’est plus q’un casino.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *