,

Happy New Year !

Voilà, 2017 est là. Visiblement ça n’a pas changé grand-chose. Enfin, pour le moment.

Alors je ne sais pas quelles sont vos résolutions, mais au vu de la tête des marchés, je ne crois pas qu’il va falloir attendre grand-chose de plus que l’an passé. La bonne nouvelle c’est que nous sommes le 9 janvier et que le marché chinois ne s’est toujours pas cassé la figure.

En attendant, l’or est toujours en-dessous des 1200$, le pétrole est toujours au-dessus des 50$, le Dow Jones n’a toujours pas franchi la barrière mythique (pour le moment) des 20’000 points et le S&P500 est toujours au plus haut de tous les temps, ou presque.

Depuis le début de l’année, nous avons déjà eu toutes sortes de théories fumeuses qui sont sorties, la plus drôle étant sûrement l’analyse publiée récemment qui disait qu’il fallait s’attendre à une correction de 19.8% au moins dans les prochains mois. Pas 19.9%, pas 20% tout rond, NON, là vous parlez avec des vrais pros qui viennent avec des chiffres précis. Des chiffres précis qui ne fonctionnent pas, mais des chiffres précis quand même. Je tiens à préciser que l’on ne rigole pas avec les prédictions financières, c’est un boulot sérieux !

Ce n’est pas tant l’analyse en question qui me fait rire, mais c’est surtout ce qu’elle représente ; elle représente la peur de ne pas rater la prochaine forte baisse, l’importance d’être le premier à l’avoir prédite, peu importe ô combien on peut avoir l’air ridicule aujourd’hui, si dans trois mois le Monsieur en question à raison, c’est une STAR et s’il a tort, tout le monde l’aura oublié de toutes manières. On reprend donc les mêmes méthodes que l’an passé. On a passé l’année à prédire un krach, à nous expliquer par A+B pourquoi ça ne peut pas aller plus haut et c’est allé plus haut.

Comme nous sommes au plus haut des plus hauts, il n’y a pas de raison de changer de stratégie, à moins d’être complètement désespéré. Ce qui n’est visiblement pas encore le cas. Nous allons continuer de crier « au loup » et de marcher sur des œufs en attendant « THE BIG ONE » pour pouvoir enfin dire : « on vous l’avait dit » et recommencer à faire de l’investissement avec une vision à un peu plus que 30 jours – enfin, on peut toujours espérer.

En attendant, rien n’a changé et on ne va pas s’éterniser plus longtemps pour cette première chronique de l’année.

Pour le reste, nous sommes le début de l’année, mais nous sommes également au début d’un trimestre, et qui dit début du trimestre, dit résultats du trimestre précédent. Les sociétés vont donc être attendues au tournant et pas plus tard que ce soir, puisqu’Alcoa va publier ses chiffres. Comme à chaque fois on va s’exciter dessus, puisqu’on ne parlera plus d’Alcoa pendant les trois prochains mois ensuite. Mais aussi parce que Alcoa est censée représenter la qualité du trimestre, les statistiques disent que quand Alcoa va, tout va.

On en saura un peu plus ce soir.

Pour le reste, on attendra vendredi avec les bancaires qui vont allumer le feu, les vrais chiffres trimestriels, ensuite, seront là la semaine prochaine.

Le pétrole est à 53.74$ et l’or vaut 1174$. Histoire de se remettre les niveaux en tête.

Ce matin en Asie, le marché japonais est fermé, Hong Kong ne fait rien, pendant que Shanghai monte de 0.5%.

Dans les nouvelles du jour, ce n’est pas encore la folie, on remet tranquillement la machine en route, néanmoins McDonald’s a vendu une participation majoritaire dans son business chinois, montant de la facture ; deux milliards. Le CEO de GM a annoncé qu’il ne rapatrierait pas ses chaines de fabrications implantées au Mexique, contrairement à ce que Trump demande. Mais de l’autre côté, Fiat-Chrysler va investir 1 milliard aux Etats-Unis afin de créer 2’000 emplois, suite aux tweets agressifs du nouveau Président – enfin, il ne prêtera serment que le 20 janvier – on ne sait pas encore s’il le fera sur Twitter ou en live.

Le Barron’s nous explique comment sélectionner le meilleur fonds possible ce matin. Mais ils recommandent également d’acheter KKR qui a 25% de potentiel de hausse, tout comme Expedia qui peut également monter des mêmes 25%. Au passage, je dois dire que je trouve fascinant cette capacité à prédire des chiffres ronds à chaque fois. Et puis, le Barron’s se tape dans le dos et se félicite de sa sélection 2016 de small-caps, puisqu’ils ont nettement battu l’indice.

Comme l’an passé, le marché va « attendre » de voir ce qui vient pour prendre des décisions. Sachant aussi qu’il va attendre Yellen – qui parlera justement jeudi – attendre Draghi et attendre tout chiffre économique qui est susceptible de nous donner la moindre indication sur l’évolution de la politique monétaire des banques centrales, puisque, ne nous leurrons pas, c’est un peu eux qui tiennent le marché pour le moment.

inflation_cartoon_07-22-2014

En attendant, 2017 devrait être encore une fois une année « thématique », comprenez que le marché devrait monter ou baisser, ça c’est du pile ou face, mais globalement, il y a des secteurs qui devraient s’en sortir mieux que les autres. Je pense au secteur de l’infrastructure, qui devrait bénéficier de l’effet Trump, mais aussi à certains secteurs de la technologie dont on reparlera cette année.

Pour ce qui est des chiffres économiques, nous aurons la production industrielle en Allemagne, ainsi que le Trade Balance, puis il y aura les Retail Sales en Suisse, le prix de l’immobilier en Angleterre, le taux de chômage en Europe et un des Président de la FED qui parlera, Monsieur Rosengren. Pour le reste, c’est à peu près tout.

Pour le moment les futures sont légèrement dans le vert, l’Euro/Dollar vaut 1.0529, le Yen est à 117.43, la Livre se traite à 1.2212 et le Dollar/Suisse est à 1.0181 pendant que l’Euro/Suisse s’échange à 1.0719. Le Bitcoin revient un peu à la réalité après avoir disjoncté la semaine dernière, il se traite à 894$, le rendement du dix ans US est de 2.42%.

Voilà, c’est tout pour cette première chronique de l’année, année qui devrait être riche en évènements et pas que pour les taux américains. En attendant, je vous souhaite un très bon retour aux affaires et un bon début de semaine.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *