,

Une journée pour les Bulls

Je ne vais pas, encore, une fois ironiser sur le fait que plus on nous dit que ça ne peut plus monter et qu’on va finir par se péter la figure, plus ça monte – justement – et moins on se pète la figure. En même temps, on n’a rien à vendre pour que ça baisse. Sauf #Twitter.

La journée d’hier aura été (encore) une journée faite pour les bêtes à cornes. Ce n’est pas que les nouvelles soient fabuleuses ou qu’il se soit passé quelque chose de nouveau, mais entre Trump qui « tease » le marché avec son plan fiscal qui va sortir dans quelques semaines, les financières qui sont au mieux de leur forme – des chiffres appréciés et appréciables du côté de la SocGen ont fait plaisir au marché – sans compter des types de la FED qui laissent entendre que les taux pourraient rester « exceptionnellement bas » ces prochaines années, le pétrole qui traite plus haut et les pétrolières qui suivent le mouvement, il n’en fallait pas plus pour vivre une séance de « triple records » à New York. Le Nasdaq, le S&P500 et le Dow Jones ont tous terminés au plus haut de tous les temps. Pas mal pour une semaine qui avait commencé par de nouvelles mises en garde comme quoi la hausse ne pouvait pas continuer.

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas obsessivement bullish, c’est juste que je n’aime pas naviguer à contre-courant et que lorsque l’on me prédit la fin du monde, j’ai toujours tendance à me méfier.

 

En résumé, les financières vont bien, les marchés européens sont au plus haut depuis deux semaines et enquillaient leur troisième séance consécutive de hausse et les USA sont au plus haut de tous les temps. Je crois qu’il n’y pas besoin d’en dire plus. Tout va bien dans le meilleur des mondes et même si l’on est tous persuadés qu’un de ces jours « on va se la prendre », c’est peut-être pas pour cette semaine.

Autrement, on commence à parler beaucoup du Frexit, les investisseurs internationaux commencent à se demander comment la campagne présidentielle va bien pouvoir se terminer, sachant que Fillon est aux fraises, que Le Pen ne dit rien mais n’en pense pas moins et que l’autre clown de Macron semble être finalement, la seule décision logique. Reste a souligner que si par le pur des hasard c’est Marine qui l’emporte, l’Europe risque de ne pas survivre, définitivement. Finalement, si Coluche était encore là, il semblerait le seul choix logique. Bref, on commence à parler un peu trop du Frexit, donc..

 

Dans la série « je ne peux pas faire pire, ah ben tiens, en fait oui », je voudrais Twitter. Le réseau social a complètement raté son trimestre (encore) et s’est pris 12% dans les dents. La bonne nouvelle c’est que le titre peut encore perdre 12%. Les chiffres sont donc immondes, les perspectives sont pourries, il ne manque plus que quelques downgrades et on pourra racheter le titre en se disant qu’il y a bien un de ces « big names » d’internet qui va racheter la franchise… Je parie que le mot « take-over candidate » va apparaître collé à Twitter tout prochainement.

On notera que Coca-Cola a battu les attentes, mais a présenté des perspectives moyennement enthousiasmantes. Le titre perdait 1.8%, mais pour moi ça reste un titre qui paie du dividende et qui doit rester dans un portefeuille, quoi qu’il arrive. Viacom a battu les attentes, tout comme Total.

Ce matin c’est champagne et caviar en Asie. Les déclarations de Trump par rapport à sa réforme fiscale à venir a mis le feu à Tokyo. Le Nikkei est en hausse de 2.4%, Hong Kong progresse de 0.66% et Shanghai est en hausse de 0.56%. L’or est à 1225$ et le pétrole vaut 53.5$.

 

Dans les nouvelles du jour on retiendra que Goldman Sachs nous met en garde contre une « trade war » avec la Chine et recommande aux investisseurs d’être prudents. Nividia a publié des chiffres spectaculaires et récupère le titre d’action la plus « hot » de Wall Street et puis Anthem va faire appel à la décision d’un juge de bloquer leur rachat de Cigna pour 48 milliards.

Bonne nouvelle, selon les scientifiques, le premier homme qui vivra 1’000 ans est déjà vivant aujourd’hui. Eh bien, ça va être long… 1’000 Noël, 250 coupes du monde de Football et si ça se trouve Federer va jouer encore 200 ans… sans compter qu’avec le temps et beaucoup de chance, cet homme qui vivra 1’000 ans aura peut-être la chance de voir le Servette FC remonter en Super-League et Guy Parmelin parler anglais sans Google Translate.

Le Barron’s pense que Bristol Myers est un cadeau à ce prix, la Cour Suprême des USA a estimé que le « travel ban » de Trump pour certains pays musulmans n’est pas justifié et qu’il va trop loin. Ils ont donc botté en touche. On en parle très peu, mais la Grèce est de nouveau dans la panade avec ses dettes et ça ne se passe pas forcément très bien avec le FMI. On ne va pas en dire plus, mais un Frexit ET un Grexit ce printemps, ça serait plutôt marrant. Et puis le nombre d’Américains qui renoncent à la nationalité est en hausse de 26% sur une année. L’an passé ils ont été 5’411 à devenir des « foreigners ». Et ce n’est pas à cause de Trump, mais surtout à cause de la loi fiscale américaine qui se rapproche des méthodes de l’inquisition.

 

Côté chiffres économiques, ce vendredi nous aurons la production industrielle française, les Non Farm Payrolls français, les derniers salaires de Pénélope Fillon. En Italie il y aura la production industrielle également, tout comme en Angleterre, qui annoncera également la production manufacturière.

Puis, aux USA nous aurons les prix à l’importation et à l’exportation ainsi que les chiffres de l’Université du Michigan sous toutes ses formes.

Actuellement les futures sont en hausse, la volatilité inexistante et l’Euro/Dollar se traite à 1.0654, pendant que la Livre est à 1.2500 et que le Yen vaut 113.76. Le Dollar/Suisse se promène autour de la parité, pendant que l’Euro/Suisse est à 1.0678 – j’ai d’ailleurs de la peine à garder mon calme, tellement c’est excitant. Le Bitcoin vient de se prendre 100$ dans les gencives et se traite à 977$, pas mal pour la valeur refuge annoncée par la presse au début de l’année. Vu ce qu’il bouge depuis le premier janvier, si vous voulez le traiter, vaut mieux se gaver de dramamine avant d’ouvrir un écran de trading spécial « bitcoin » – peut être que le fait que les Chinois aient déclaré que le Bitcoin, pour exister devra se conformer aux même règles que n’importe quelle autre monnaie n’a pas plu à tout le monde….

Bref, le marché monte et actuellement, vaut mieux avoir des cornes et paître dans un champs, plutôt qu’avoir des poils et des grandes dents et passer son temps par terre devant une cheminée.

5 réponses
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Thomas
    Vous etes vraiment fatigue.
    Mais meueeeeee.
    Pensez vous qu’avec moins de 1% de croissance en 2017 aux USA le Dow machine puisse finir a 40000.
    Je dirai que tant que les cretins continueront a acheter du papier dette, et des actifs qui ne valent rien, et des ETF etc et bien le Dow machine ou le SP truc continuera a grimper.
    Et quand les cretins se rendrons compte que tout ce qu’ils ont c’est un grand courant d’air et bien @faites vos jeux rien ne va plus »
    Moin de 1% en 2017 retenez bien ce chiffre…
    A l’intention des cretins…
    A vrai dire il y en a de moins en moins…
    La dynamique a commencer a sevir.
    On remplace les cretins du marche par des robots…
    Quand tout va se peter la gueule ils diront ‘c’est pas nous c’est eux ».
    Bon dimanche…
    Et a lundi…

  2. syl vain du canada
    syl vain du canada says:

    Bonjour, Je vous lis régulièrement du Canada, je me suis acheté dernièrement un terrain en France pour la retraite,
    car j’ai a coeuhttp://leseconoclastes.fr/publications/r de finir mes jours dans le pays de mes ancêtres, pourquoi ne pas mentionné François Asselineau de l’UPR
    le seul candidat honnête et intelligent?

  3. CutKiller
    CutKiller says:

    @Emmanuel:

    Le fait de demander s’il y a une corrélation entre croissance et indice boursier m’amène à me demander si vous suivez un peu l’éco-politique.

    Les BC partout dans le monde achètent massivement les indices, dettes etc.
    Donc enfaite « malheureusement » on s’en fou si il y a de la croissance ou pas, si les résultats sont bons ou pas, tant que la machine à imprimer débite massivement de l’argent qui est injecté dans les marchés ça va continuer à monter…

    « Et quand les cretins se rendrons compte que tout ce qu’ils ont c’est un grand courant d’air » …
    Le problème est justement là, il faut que la masse se rendent compte…
    Vous-même en êtes un de crétin et moi aussi d’ailleurs, car notre argent qui est sur notre compte bancaire, que vaut-il vraiment? A part la confiance que nous avons dans notre système politique et financier…. N’avez-vous pas de dette ?

    La fin du monde financier et économique est annoncé depuis tellement longtemps, mais tant que les hauts placés continueront à manipuler tout le système et que les crétins comme moi voudront bien se lever tous les matins pour aller travailler et rembourser ses dettes…the show will go on…

    Sans offense et sans jugement 🙂

    Cut

  4. emmanuel
    emmanuel says:

    Hausses des taux sur les OAT, hausse des Indices, explosion de la dette, des bilans de Banques centrales remplis de papier virtuel sans aucune valeur, des monnaies qui se délitent proportionnellement à la vitesse de Rotation des planches à billets…
    Vraiment que du bonheur en perspective…
    La bulle aux USA est puissance 1 Trillion par Rapport à celle de 2008.
    Au fait cela ne va pas être simple de financer le NEW NEW DEAL vu la Progression du cout de la dette.
    Et pendant ce temps la Donald Duck joue au golf…
    Et les contribuables paient ses Déplacement pour aller jouer au golf avec air force one.
    Alle a seibre…

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *