,

Obamacare ou Trumpcare ?

Une chose est certaine, en ce moment, la plupart des intervenants sont prêts pour la baisse, près pour la correction, le Bear Market, le Krach, peu importe, ils sont prêts, nous sommes prêts, rien ne peut nous arriver. Il nous manque qu’un signe, qu’un seul déclencheur. Reste à savoir ce qui pourrait déclencher, une fois pour toute, et durablement, cette correction que l’on attend, que dis-je, que l’on supplie d’arriver depuis des mois.

Ces derniers jours, tout à l’air de s’être mis en place. Tout d’abord le S&P a baissé de plus de 1% pour la première fois depuis 109 jours, les tendances haussières du même indices semblent compromises, le Dow Jones vient d’enquiller sa 6ème séance de baisse consécutive, les taux devraient continuer à monter et puis surtout, le marché est beaucoup, mais alors beaucoup trop cher selon les experts. Sans compter que là, tout de suite, on commence à être inquiet sur les capacités de Trump à faire passer ses projets politiques devants ses copains républicains.

C’est en effet, la thématique du moment. Depuis deux jours, les marchés sont fixés sur le nouveau projet de réglementation pour la santé aux USA. Ce projet doit être voté et pour l’instant, ça traîne. Les Républicains n’ont pas l’air motivés pour signer le projet de leur Président, ce qui, au-delà de l’aspect santé publique, voudrait dire que Trump est le Président d’aucune majorité et qu’il n’a aucun soutien de son parti.

La santé est une chose et fondamentalement, les marchés financiers n’en ont pas grand-chose à faire, ce qui « stress » un peu plus le joli monde de la finance, c’est de se dire que si Trump ne peut pas faire ce qu’il veut pour des raisons de soutien politique, cela voudrait dire que toutes les spéculations que nous avons utilisées pour faire monter le marché depuis le mois de novembre (investissement dans les infrastructures, plan de soutien fiscal aux entreprise, investissements militaires, etc… ), tout serait remis en question et c’est ce qui fragilise le marché.

Hier, les indices européens ont terminé en hausse de fort belle manière. Ils s’attendaient à voir le projet sur la santé voté dans la soirée, mais malheureusement, les politiques ont repoussé le vote et nous sommes toujours dans l’expectative. Sans compter que la presse se déchaîne pour mettre en doute le soutien des Républicains à Donald Trump, cette confirmation éventuelle, attendue dans les jours qui viennent, pourrait être le grain de sable pour la Présidence, mais également pour les marchés.

En attendant, on ne fait rien. On attend. Hier le non-vote a fait perdre aux actions américaines tout le terrain gagné durant le début de la séance et à 16h00, heure de New York, nous étions de retour à la case départ, ou presque.

Ce matin l’Asie ne fait rien. L’or est à 1243$ et le pétrole joue dangereusement avec les 48$.

Dans les nouvelles du moment, on notera qu’au vu de l’ambiance morose actuelle, les fonds américains ont expérimenté leurs plus grosses sorties d’argent depuis le BREXIT. C’est une bonne nouvelle, quand l’ensemble des investisseurs vendent leurs positions alors que le marché n’a même pas encore commencé à baisser, c’est presque une garantie pour se dire que le marché va justement continuer à monter. Le Barron’s et une étude de l’Université d’Harvard laisse suggérer que nous ne sommes pas dans une « bulle », enfin, pas encore. Tout espoir n’est donc pas perdu.

Autrement, je vais vous dire, ce matin semble être un de ces jours où il n’y a rien à dire. Nous sommes à nouveau dans l’expectative d’une nouvelle qui pourrait – éventuellement peut-être – tout changer. Mais en attendant, bien malin qui pourrait prédire la suite des évènements. Une chose est certaine, la majorité, le consensus, est en mode super-prudent, tellement on a peur de cette correction annoncée et tellement on n’a pas envie d’entendre, dans un mois, après 20% de correction : « QUOI T’ÉTAIS LONG ???? MAIS ON T’AVAIT PAS DIT QUE LA CORRECTION ÉTAIT EN MARCHE ???? C’ÉTAIT POURTANT ÉVIDENT !!!! »

Bref, ce matin je vais aller au musée d’art et d’histoire, essayer de me cultiver, parce que là, j’ai un peu l’impression que l’on tourne en rond. C’est dingue, j’en arrive à regretter le subprime, la crise grecque et la bulle internet !!! Là, au moins on se marrait !

Côté chiffres économiques, il y aura le GDP en France, plein de PMI sous plusieurs formes un peu partout dans le monde, le PPI en Espagne, les Durable Goods, plein de membres de la FED qui parleront et à la fin on se demandera quand même ce qu’ils vont faire du Healthcare bill et si Trump va se faire ridiculiser ou pas, déjà que depuis quelques jours il y a des rumeurs comme quoi sa femme refuse de dormir dans le même lit que lui, ça pourrait aller de mal en pis pour le leader du monde libre.

Les futures sont en hausse, l’Euro/Dollar est à 1.0768, le Yen vaut 111.47, la Livre se traite à 1.2479, le Dollar/Suisse est à 0.9956 et l’Euro/Suisse vaut 1.0719. Le Bitcoin s’échange à 1009$ et le rendement du 10 ans US est de 2.43%.

3 réponses
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Pourquoi voulez vous que les robots corigents.
    Ce n’est pas leur role.
    Disons les choses telles qu’elles sont.
    En tant que Trader physique vous etes un dinosore.
    Les robots vendront peut etre quand les USA vont finit 2017 Avec moins de 1% de croissance.
    Mais la aussi ils feront des paris a la baisse.
    Desole mais parler d’investisseurs quand dans un gigantesque Casino il ne reste que des joueurs compulsifs et des machines c’est juste une grosse Farce.
    Mais bon tout va bien. Je viens juste de lire que super Jimy est confiant. Un nouveau Lehman ne pourrait se produire compte tenu des Fonds propres d’un JP Morgan.
    Voila….

  2. Le Bitcoin va remplacer l'or comme valeur refuge
    Le Bitcoin va remplacer l'or comme valeur refuge says:

    Alors M. Veillet, le Bitcoin ramasse toujours dans les dents ? 😉
    1206$

  3. Le Bitcoin, une valeur refuge, comme l'or
    Le Bitcoin, une valeur refuge, comme l'or says:

    Le Bitcoin est à 1230$, comme l’or il commence une poussée de fièvre.
    En ces temps incertains, les valeurs refuges vont avoir de belles années devant elles.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *