,

Un peu plus près des étoiles

 

Après deux jours de folie, les marchés faisaient une pause. En Europe on attendait que Trump fasse son exposé sur son programme fiscal tout en continuant à savourer le nouveau futur règne de Macron, qui, je le rappelle, est censé régler à peu près tous les problèmes de la France d’ici fin août et ensuite ceux de l’Europe pour la fin de l’année. En ce qui concerne le reste du monde, il faudra attendre 2018.

 

Nous avons également salué les bons chiffres de Kering, le propriétaire de Saint Laurent et de Gucci. L’action montait de 9%, ce qui semble être le tarif pour des « bons chiffres » ce trimestre, puisque même Twitter qui a publié les mêmes bons chiffres, mais pas dans le même type de secteur, montait également de 9%.

En Suisse on avait le Crédit Suisse qui prenait 2.7% après avoir annoncé une augmentation de capital de 4 milliards et des profits de 596 millions – au-dessus des attentes des analystes. On espère que les 4 milliards permettront aux managers qui ont pris une coupe sur leur bonus cette année, de compenser largement l’an prochain, ça serait tout de même triste de devoir ouvrir un CCP à Terre des Hommes pour que Thiam puisse manger à sa faim et payer les nouvelles jantes de sa Bugatti Veyron.

Aux USA nous avons donc eu droit à Trump et ses amis qui ont présenté les contours de leur plan fiscal. Pour est franc, il n’y a eu que très peu de détails. Les marchés ont d’ailleurs préféré revenir « flat » que de s’emballer pour un truc qui, finalement, ne nous avance pas plus qu’avant. On sait qu’ils vont proposer le rapatriement du pognon planqué en Irlande par les top shots du S&P500, mais on ne sait pas quel sera le taux de l’amnistie. En gros, on a l’impression que l’administration Trump nous fait des « teasers » sur leur fameux plan à peu près toutes les trois semaines, mais en attendant, on ne sait toujours pas ce qu’ils vont faire, comment ils vont le faire et visiblement, eux non plus.

Le marché n’a donc rien fait et terminé à peu près là où il avait commencé la journée.

Dans les chiffres du trimestre, on notera Anthem, Twitter, Chipolte, Wyndham et Edwards Lifesciences qui ont battu les attentes et qui montaient entre 2 et 10%. Par contre du côté de Seagate, c’était la soupe à la grimace, puisque si les bonnes nouvelles sont saluées avec des hausses de 10%, les mauvaises coûtent plus cher. Seagate a perdu 17% hier soir après avoir raté les attentes des Dieux de la finance.

Pendant ce temps, comme nous sommes concentrés par l’aspect politique en France, l’aspect fiscal à Washington et l’aspect chiffres trimestriels ailleurs. Et que gérer trois sujets en même temps et assez compliqué, sachant que la majorité des intervenants sont des hommes, en plus, on était pas capable de suivre en plus le pétrole et l’or, il ne s’est donc rien passé.

Ce matin l’Asie ne fait pas grand-chose. Comme si elle avait peur de s’éloigner des mouvements des Américains.

Le thème de la journée sera définitivement celui des chiffres trimestriels, puisque ce jeudi devrait être une des journée les plus « busy » de ces 3-4 semaines de publications. Non seulement il va y avoir du monde, mais en plus il va y avoir du lourd. On vient d’ailleurs d’attaquer avec Roche qui montre des revenus en hausse de 4%, BBVA qui a battu les attentes, BASF qui annonce des profits en hausse de 23%, Lufthansa qui repasse dans les chiffres noirs, Deutsche Bank qui annonce des revenus supérieurs aux attentes, des profits qui ont carrément doublé et Airbus qui voit ses profits s’éroder, la faute à des coûts en hausse.

Autrement on retiendra que Trump fête ses 100 jours au pouvoir. On est content de voir qu’il est tout de même pas mal muselé par ses pairs et qu’il n’a pas encore réussi à déclencher une guerre. Il a également décidé de ne PAS se retirer du NAFTA pour fêter ça. Le Barron’s pense que la saison des résultats semble être la meilleure depuis 2011, ils estiment également que la volatilité basse devrait laisser la place à encore plus de hausse sur les marchés ces prochains temps.

Hier soir Amgen a déçu lors de sa publication et reculait de 3.6% au hors bourse, pendant que Weight Watchers bondissait de près de 9% (ENCORE) suite à un très bon quarter et peut-être aussi que ça marche très bien chez moi, vu que j’ai perdu 22% de mon poids… Ce matin on notera encore que le bénéfice net trimestriel de Samsung est au plus haut depuis 3 ans.

Côté chiffres économiques, nous aurons le CPI en Espagne, la Confiance du Consommateur et le Trade Balance en Italie, le Consumer Sentiment en Europe et le meeting de la BCE – big up pour Draghi – En Allemagne, il y aura le CPI et aux USA c’est Jobless Claims et Durable Goods.

Pour ce qui des publications du trimestre, comme je le disais plus haut, ça va être du lourd.

Je ne citerai que les noms suivants :

Alphabet/Google, Amazon, Celgene, Dow Chemical, Ford, GoPro, Intel et Microsoft.

Pour le reste, voici la liste complète…

Earnings Calendar provided by Investing.com.

Pour le moment, les futures sont en hausse de 0.09% et le reste est immobile, mis à part le Bitcoin qui monte, comme tous les jours.

1 réponse
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Un peu plus prés des Etoiles la ou il y a une majorité de cons…
    Et “Les conneries c’est comme les impôts, on finit toujours par les payer.” MA

    Le chômage continue a exploser en France et le CAC se dirige vers 6000 points…
    Apres l’effet Trump, l’effet Macron…
    Putain si ce soir on a la tronche de Marine: faites vos jeux rien ne va plus…

    Pourvu que cela soit Marine… MARINE MARINE MARINE MARINE PRESIDENTE…
    Juste histoire de rigoler…

    Un banquier Clone de Hollande a l’Elysee c’est BEAU le PS…
    UN BANQUIER QUI NOUS SORT DES MORCEAUX CHOISIS DE JAURESS.

    Il doit vraiment se retourner dans sa tombe le GRAND HOMME…

    Mais bon quand l’Ultra Gauche A 20% se réfère EN PERMANENCE a De Gaulle: mais ou va on…
    Ou est on PLUTÔT.
    C’est assez simple: dans un mur…
    Et que ces abrutis du PS ou du PR pensent encore qu’ils peuvent continuer leur petit train train en étant bien assis autour de leur table bien garni avec les impôts des Français, en dit long sur le niveau de conneries de cette ploutocratie.

    Vouloir recomposer le PS et le PR: « AH AH AH LA BONNE BLAGUE;.
    C’est l’orchestre du Titanic qui continue a jouer les pieds dans l’eau…

    Au fait est ce que quelqu’un parmi les abrutis qui votent pour un banquier digne représentant de l’Enarchie a au moins lu ce que ce personnage propose…
    Pour résumer son programme: un grand trou noir comme celui de Marine…

    Mais Française Français dormez tranquille.
    5 ans sans reforme et la prochaine étape c’est le dépôt de bilan…
    Mais avant cela:
    “Le jour est proche où nous n’aurons plus que “l’impôt” sur les os.” MA

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *