,

Jusqu’ici tout va bien…

…mais l’important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage. 

Tout le monde a en tête cette célèbre réplique du film « La Haine ». Comment ne pas y penser hier en tombant sur cet article publié dans Les Echos « célébrant » le passage en tête du bilan de la banque centrale européenne (BCE) devant celui de la banque centrale américaine (Fed)  et de la banque centrale japonaise (BoJ) en mode « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf ».

Un autre article publié dans les Echos en 2011 anticipait un avenir doré pour nos banques centrales comme poubelles du système financier mondial. Nous pouvons donc être fier d’avoir désormais la plus grosse poubelle! Pourvu que ça dure!

Bilan des banques centrales (BCE, Fed, BoJ) en milliards de dollars depuis 1998

Source: Les Echos / Bloomberg

On assiste en 2017 à une convergence fortuite des trois grandes poubelles mondiales que sont la Fed, la BCE et la BoJ avec une taille de bilan aux alentours de 4500 milliards de dollars, convergence liée au décalage temporel de leurs politiques monétaires accommodantes – les fameux « Quantitative Easing » ou assouplissements quantitatifs – que l’on pourrait d’ailleurs renommer « Planche à Billets 2.0 » avec pas moins de 10,000,000,000,000 (10 000 milliards) de dollars « imprimés » depuis 2008.

10 000 milliards de dollars … ça me rappelle ce président américain qui a quand même réussi l’exploit en 8 années seulement de doubler la dette de son pays  en l’augmentant de … 10 000 milliards de dollars depuis 2008. Chapeau l’artiste!

Mais revenons à nos moutons: ne nous réjouissons pas trop vite  d’avoir pris le leadership des poubelles en Europe car à l’Est, il y a du nouveau avec nos cousins chinois, sacrés champions olympiques de la « planche à billets » à domicile en 2008 et qui s’accrochent furieusement à leur titre depuis!

Voici donc deux photos de famille élargie avec nos cousins suisses, suédois, taïwanais, canadiens, britanniques et chinois:

Bilan des banques centrales mondiales en millions de dollars  et en % de PIB depuis 2003

Source: National Inflation Association

14,000,000,000,000 (14 000 milliards) de dollars « imprimés » par les banques centrales mondiales en 14 ans soit 1,000,000,000,000 (1 000 milliards) de dollars pour « acheter » une année de tranquillité supplémentaire – le compte est bon.

A défaut d’avoir inventer la machine à remonter le temps, nos banquiers centraux ont réussi à concevoir celle permettant d’en imprimer. La question à 1,000 milliards de dollars: encore combien d’années nos apprentis sorciers arriveront-ils à imprimer avant l’atterrissage?

Jusqu’ici tout va bien…

Nicolas Meilhan

PS1: voici l’historique du bilan de la Fed pour ceux qui douteraient encore de la petite anomalie que nous vivons depuis 2008

Evolution de la taille du bilan de la banque centrale américaine (FED) depuis 1945

Sources: Fed, Olivier Berruyer

PS2: si vous vous demandez pour quelles raisons une poubelle augmente la taille de son bilan, vous avez les réponses sous vos yeux:

  • pour reporter l’effondrement du système financier: Fed en 2008
  • pour reporter la crise des dettes souveraines suite au report de l’effondrement du système financier en 2008 (et reporter l’effondrement du système financier): BCE fin 2011 et début 2012
  • pour stimuler la croissance économique (et reporter l’effondrement du système financier):  BoJ depuis 2000, Fed fin 2008, fin-2010 et mi-2012, BCE début 2015

Bilan des banques centrales (BCE, Fed, BoJ) en milliards de dollars depuis 1998

Source: Les Echos / Bloomberg

 

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *