,

Et s’il fallait se réjouir que les traders de Londres ne viennent pas à Paris ?

En prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, la banque Suisse UBS envisage de transférer une partie de son personnel vers Francfort, Madrid ou Amsterdam. Mais pas un mot sur Paris… Comment expliquer que notre place financière soit boudée ? Est-ce une si mauvaise nouvelle ? Le point de vue d’Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises.fr. Ecorama du 11 juillet présenté par David Jacquot sur Boursorama.com.

2 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *