,

Un début de bear market sur le pétrole ?

En 5 semaines le cours du Brent a perdu 20%. Comment expliquer cette dégringolade ? La guerre commerciale explique-t-elle tout ? Jusqu’où peut aller la chute ? Le point de vue de Pierre Sabatier, président de PrimeView. Ecorama du 5 juin 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com

2 réponses
  1. Brasier
    Brasier says:

    Déjà, ce n’est pas la récession qui provoque la baisse de la demande de pétrole. C’est la baisse de la production de pétrole qui provoque une contraction du volume des flux physiques (=transports) (car >90% des transports sont dépendant du pétrole) (ainsi que de la production agricole, elle aussi dépendante du volume de pétrole produit) mais également de la production d’énergie, ce qui entraîne une contraction de la production industrielle et donc de l’économie réelle (pour rappel, l’économie réelle dépend du capital, de la main d’oeuvre, des machines disponibles et des matières premières). Moins d’énergie implique moins de machines en activité, donc moins de production, donc moins de ressources transformées, donc une diminution de la production, une diminution des bénéfices réalisés, une augmentation du chômage, une augmentation des faillites, un ralentissement de l’économie, plus de restrictions budgétaires (car les impôts diminuent avec la diminution de la consommation, et in fine une augmentation de la misère et une augmentation des votes populistes.

  2. Jean Louis DURET
    Jean Louis DURET says:

    Si le journaliste pouvait se taire un peu et laisser Pierre répondre …

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *