thomas-veillet-biographie

Rôle au sein des Econoclastes

  • Vulgarisateur de marché, rédacteur et chroniqueur obsessionnel. J’aime avoir un avis sur tout. Tout ce qui m’intéresse. 100 % décidé à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
  • Communiquer, vulgariser, parler vrai et développer les réseaux et les médias dans mon petit pays qui est la Suisse

Parcours

Tombé dans la banque quand j’étais jeune. Tout d’abord parce qu’il fallait manger, mais aussi pour payer la licence de pilote d’hélicoptère qui n’aura servi à rien puisqu’en ce temps-là, c’était la crise dans l’aéronautique. Demi-tour à 180° je suis tombé dans la finance, le trading, l’adrénaline et la passion des marchés.

Trader qui a tout appris sur le tas, formé à grand coups de claques dans la figure de la part des marchés ou d’Alan Greenspan, j’ai fini par ne plus supporter l’establishment en place dans les banques et ai décidé de découvrir le monde des indépendants. Hedge Fund Manager où j’ai appris dans la douleur, à shorter le marché. Enfin je me suis mis à l’écriture vers le milieu de trentaine.

Depuis j’écris et j’aime ça.

Fiche Signalétique

Surnom : @morningbull
Caractère : souvent révolté, parfois énervé et tout le temps (trop) gentil
Activité principale : Décoder ce qui se passe, démystifier et expliquer que la finance n’est pas une science exacte
Défaut : trop confiant
Qualité : indépendant
Parti politique : plutôt mourir
Couleur préférée : celle du logo de Twitter
Films préféré : Le loup de Wall Street pour l’enthousiasme et la Grande Vadrouille parce qu’on y voit Sapin et Montebourg en uniforme
Animal préféré : mon labrador et mon golden retriever, mais aussi le BULL, parce que c’est de là que je viens
Bonnes résolutions du premier janvier de chaque année : Je hais les premiers janvier

Le bon, la brute et truand

Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses.

Le bon, la brute et truand

Biographie

Diplomé de rien, mais dans les banques suisses depuis 1987, pur produit de l’UBS (Genève)  qui fût une grande banque suisse à la fin du siècle passé. Thomas à la chance de se faire enfermer très tôt dans une salle de trading et deviens (forcément) un trader nostro pendant plusieurs années. Il exerce, teste et pratique le métier dans différentes banques, dont une n’existe plus – mais aucun rapport avec lui – Après un passage par Wall Street, il rejoint un Hedge Fund à Genève et gère la partie long/short sur les actions européennes. C’est là qu’il traverse la crise “internet” et en ressort grandi. Moins riche, mais grandi. En 2004 il rejoint la banque suisse qui l’a vu naître pour découvrir le concept de l’advisory.
Durant cette période, il met son expérience à profit pour commenter les marchés jour après jour et il en fait un blog, il donne des conférences à l’intérieur et à l’extérieur de la banque. Ce blog devient “le Morningbull” et commence à cummuler les lecteurs.

En 2013, après 7 ans de commentaires et de rédaction boursières, près de 3’000 articles rédigés et publiés sur le net, il fonde Investir.ch avec Loïc Schmid pour continuer l’aventure et parler marchés encore et encore, mais en étant un peu “Outside the box”.

Thomas Veillet est un intervenant régulier dans les médias hélvétiques (télé, radio, journaux). Investir.ch ambitionne de devenir LE site financier en Suisse.

Trajectoire professionnelle

  • Fondateur et Chroniqueur chez Investir.ch depuis 2013

  • Chroniqueur boursier à la radio, à la télé, dans les journaux et sur internet depuis 2006

  • Associé-Fondateur d’Investir-Advisory SA

  • Conseiller Financier chez UBS de 2004 à 2008

  • Gérant de Hedge Fund chez Dynacapital de 2000 à 2004

  • Trader chez Pictet en 2000

  • Trader à l’UBS de 1993 à 1999

  • Jeune employé innocent en formation de 1987 à 1993

  • Pilote d’hélicoptère passionné mais raté de 1994 à 1997