,

Prix immobiliers : la bulle de la pierre est-elle sur le point de se dégonfler ? – SicavOnline (Novembre 2012)

Les prix immobiliers vont-ils enfin baisser ? La question obnubile des millions d’épargnants et d’investisseurs, découragés dans la majorité des cas par les prix stellaires du mètre carré – au reste, la chute des transactions immobilières témoigne de cet assèchement de la demande.

Pour autant, les professionnels du secteur continuent à n’anticiper au mieux qu’une érosion des prix immobiliers dans les mois et les années qui viennent avec un argument massue : la demande de logement excède l’offre.

Les choses sont cependant plus compliquées.

Le rendement de la pierre n’est plus à la hauteur de ce qu’il fut durant plus d’une décennie. Et d’autres indices méritent que l’on s’y arrête : chute de la production des crédits immobiliers et des transactions immobilières, augmentation des apports et baisse de la durée des prêts immobiliers ne seraient-ils pas les signes avant-coureurs d’un retournement de l’immobilier ? Autrement formulé, les conditions d’une chute des prix immobiliers ne sont-elles pas en train de se mettre en place ?

D’après Pierre Sabatier tous les signaux ont, depuis quelques mois, viré au rouge et les perspectives de long terme du marché immobilier ne laissent entrevoir aucune amélioration… quoi qu’en disent les professionnels…

Pour une analyse de fond sur le sujet des prix de l’immobilier en France, cliquez sur la vidéo ci-dessous (Interview de Pierre Sabatier par Vincent Bezault, sur SicavOnline, novembre 2012) :

Sicavonline Immobilier 2

 

2 réponses
  1. Emmanuel
    Emmanuel dit :

    Je commence à trouver le temps long! Ça fait depuis 2008 que j’attend cette chute de la pierre me disant que nous sommes forcément dans une bulle. Faudrait quand meme m’expliquer comment l’immobiler a pu doubler entre 97 et 2008 et qu’il ne redescend toujours pas alors qu’il y a moins de travail et que les salaires sont sensiblement les memes. C’est quoi le soucis??!??!

  2. Toutafaire
    Toutafaire dit :

    Aujourd’hui, c’est toujours la bulle. Prix très haut, pas de chute de prix suffisante.
    Toutes les cassandres de l’immobilier se sont bien plantées car les les prix remontent à nouveau.

    Les primo-accédents, laissez tomber, vous ne serez jamais proprio de votre résidence en france pour un prix raisonable. Si vous voulez vous endetter sur 20 ans, c’est très risqué vue l’économie, sans compter que le risque de moins-value est juste tytanesque.

    Le seul moyen de remédier à ce pb c’est la politique, plafonnement des loyers plus drastiques dans les zones tendues, impots foncier décuplé sur les appartements non loués ou vides, impots et taxe décuplées pour les acheteurs etrangers, rbnb interdit à Paris.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *