,

BFM du 9 mai 2016

Delamarche_BFM_Grece

Débat Patrice Gautry, Olivier Delamarche : Les signes de ralentissement de la croissance mondiale

Politique budgétaire et croissance

2 réponses
  1. Baya
    Baya dit :

    On nage dans le romanesque
    La croissance US, c’est l’Arlesienne. et BFM TV, c’est une jolie piece de theatre, « En attendant Godot »….

    L’economie US est representee par toutes sortes de statistiques aussi creatives que la comptabilite d’Enron.
    Mais certains indices sont plus recalcitrants que d’autres a l’enjolivement.
    Par exemple, l’indice de fret par rail de la Reserve Federale de Saint Louis est surprenant, pour une economie dite « en croissance »: il pique gravement du nez depuis fevrier 2015, et n’a meme jamais retrouve son niveau pre-2008:
    https://research.stlouisfed.org/fred2/series/RAILFRTCARLOADSD11

    Quelle sorte de croissance se fait sans transport de bien materiels? Une croissance basee sur des « produits immateriels a haute valeur ajoutee », comme Facebook et le jeu de Monopoly organise par la Fed? Lol, on nage vraiment dans le romanesque.

  2. SHINKARETZKY
    SHINKARETZKY dit :

    le « marketing boursier » alimenté par les Banques Centrales et la BOJ en particulier n’est il pas finalement destiné à laisser penser que la résistance des marchés et donc de l’économie en général est bien réelle? et qu’en fin de compte il vise à nous faire oublier l’essentiel , à savoir le mega haircut qui tôt ou tard s’accomplira sous le poids d’un événement conjoncturel type défaillance d’un gros institutionnel , d’une Banque systémique ou d’un micro état type Grèce..

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *