,

Lille sacré champion de France des pics de pollution

Après plus de 2 ans d’alertes sur les pics de pollution aux particules les plus dangereuses, les PM2.5, qui ont le privilège de ne pas être réglementés alors que l’OMS recommande depuis 2005 de ne pas dépasser le niveau de 25 µg/m³ plus de 3 jours par an, le sacre de Lille comme champion de France des pics de pollution va peut-être enfin permettre une prise de conscience collective de ce fléau qui touche surtout les personnes les plus faibles – les enfants en bas âge, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Il faut tout d’abord que vous compreniez que l’inexistence de valeur limite sur les niveaux journaliers de pollution en PM2.5 fait donc disparaître par magie les pics de pollution, à part de vos poumons bien évidemment : en effet, qui dit pas de valeur limite dit pas de pics, et donc pas d’informations ni d’alertes non plus, à part de votre serviteur qui se sentait jusqu’à il y a encore quelques semaines bien seul pour avertir ceux qui sont particulièrement sensibles à ces pics de pollution aux particules les plus dangereuses.


Alors que Paris finira l’année 2018 à 41 pics de pollution, soit « seulement » 13 fois les recommandations de l’OMS, Lille a décidé de passer à la vitesse supérieure pour assurer son sacre et finir l’année à 67 pics de pollution, soit 1 jour sur 6, et ainsi battre son record des 5 dernières années obtenu en 2014 avec 65 pics de pollution, après 45 pics en 2015, 57 pics en 2016 et 52 pics en 2017.

Plus de 60 pics de pollution, plus de 20 fois les recommandations de l’OMS : certain(e)s journalistes sensibles à ce problème de santé publique se sont enfin emparés du sujet et je remercie France Inter, France 3  Hauts-de-France, la Voix du Nord20 Minutes ou encore France Info, à qui j’ai accordé un interview le lendemain de Noël, d’avoir relayé mon alerte afin de sensibiliser la population mais aussi ceux qui sont responsables de la qualité de l’air que l’on respire : la mairie et la préfecture de région.

Leur effort n’a d’ailleurs pas été vain puisque qu’une pétition appelant la mairie de Lille à agir a été lancée et a recueilli plus de 5000 signatures en 1 semaine, pétition à laquelle la Maire de Lille, Martine Aubry, s’est donné le mal de répondre.

Il ne manquait plus que le Père Noël pour rajouter une dernière petite couche de particules et s’assurer que tous les enfants lillois puissent en respirer à pleines narines pendant leur semaine de vacances de Noël : est-ce vraiment le plus beau cadeau que nous pouvions leur faire?

Nicolas Meilhan

PS : beaucoup de personnes me demandent comment Lille a fait pour écraser le championnat de France des pics de pollution avec plus de 25 pics d’avance sur son dauphin Paris. En exclusivité mondiale, voici la compo de l’équipe gagnante du trio d’entraîneurs Michel Lalande (Préfet des Hauts-de-France), Martine Aubry (Maire de Lille) et Damien Castellain (président de la Métropole Européenne de Lille) ainsi que leur carnet de note.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *