, ,

Les épargnants vont-ils devoir régler la facture de l’épidémie ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent à une hypothétique taxe de l’épargne pour régler la facture de la crise sanitaire. Le coronavirus et la crise économique qu’il engendre va laisser derrière lui une facture salée. L’OCDE parle de 7 000 milliards de dollars de PIB en moins à l’économie mondiale d’ici fin 2021. L’endettement concerne tous les pays et la France n’est pas en reste puisque la dette publique représente aujourd’hui 114% du PIB. Pourtant, le gouvernement se veut rassurant en affirmant ne pas prévoir d’augmentation des impôts et compter sur un rebond économique. Toutefois, près de 55 milliards d’euros sont venus garnir les dépôts bancaires des Français durant le confinement. Une somme rondelette qui pourrait attirer l’œil de Bercy. Une taxe sur l’épargne est-elle envisageable ? Sous quelle forme ? Sinon, de quelles autres solutions pourrait disposer le gouvernement ? Pour en parler, C’est Cash reçoit Virginie Pradel, fiscaliste et présidente de l’Institut de recherche fiscale et économique Vauban.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *