, ,

La décroissance, première victime du COVID-19 ?

Fermeture d’entreprises, augmentation du chômage et de la précarité, dégringolade de la richesse nationale… C’est peu dire que la crise sanitaire porte un rude coup à nos économies menacées par une récession durable. Du coup, parce qu’elle n’est plus là, on rêve d’un retour de la croissance. Faut-il donc jeter aux orties le concept de décroissance ou de sobriété volontaire, qui paraissait avoir le vent en poupe il y a peu ? Les avis divergent.

INTERVENANTS :

• Philippe BIHOUIX – Ingénieur, auteur d’ouvrages sur la question des ressources non renouvelables et des enjeux technologiques associés, dont L’âge des low tech (Seuil, 2014)

• Jean-Marc DANIEL – Économiste, directeur de la revue Societal

ANIMATEUR :

• Catherine ANDRÉ – Journaliste, cofondatrice du site d’information VoxEurop

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *