, ,

Plan de relance européen : pourquoi ça coince ?

Cette semaine dans C’est cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche reviennent sur le dernier incident qui divise l’Europe : le blocage du plan de relance par la Hongrie et la Pologne. En juillet dernier, les 27 dirigeants des États membres de l’Union européenne se sont mis d’accord sur un plan de relance de 750 milliards d’euros censés venir soutenir les économies en crise. Mais mi-novembre, la Hongrie et la Pologne, rapidement soutenus par la Slovénie, ont exprimé leur droit de veto, refusant que les attributions de Bruxelles soient liées au respect de l’Etat de droit. Le mécanisme du plan de relance menacerait selon eux leur souveraineté. Ces accusations sont-elles fondées ? Qu’est-ce que l’État de droit ? Sachant que dans le cadre de ce plan de relance, L’UE devrait verser 23 milliards d’euros à la Pologne et 6 milliards à la Hongrie, quelles motivations ont ces deux pays à se priver de ces aides ? Ont-ils les moyens et la volonté de faire réellement durer le bras de fer ? C’est le genre de questions qui vont nous intéresser dans cet épisode, et pour en discuter, C’est Cash reçoit Sylvie Matelly, économiste, directrice adjointe de l’IRIS.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *