Articles

,

Les taux et l’étau qui se resserre

La séance d’hier c’était le genre de journée qui fait qu’on se demande si on n’a pas meilleur temps d’ouvrir la bourse une fois par semaine juste pour faire un fixing et retourner jouer au golf. Assis sur un banc Que…
,

Marchés financiers : les signes de la dégradation

Nicolas Chéron analyse sur SicavOnline la dynamique baissière qui conduit l'économie mondiale à la récession. https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=2ONftjZraRY
Olivier Delamarche C'est Cash RT
,

C'est Cash, la nouvelle émission économique d'Olivier Delamarche

Un programme animé par Olivier Delamarche en compagnie d'Estelle Farge sur RT France où l'économiste présente sa vision de l'économie mondiale et les scénarios possibles pour l'année 2019, toujours très Cash.  
Olivier Delamarche
,

Englués dans nos convictions

Pour la première séance de la semaine, les marchés ont donné l’impression d’être dans un marécage, pris dans les sables mouvants et plus tu bouges, plus tu t’enfonces, alors forcément, tu bouges pas. On a repris les mêmes thèmes…
Olivier Delamarche
,

Le Jour de la Dinde

Les marchés américains, les analystes et autres experts n’en peuvent plus de trouver des justificatifs pour la hausse actuelle. Je crois que si Trump pouvait marcher sur l’eau, on pourrait encore ajouter cela à la liste. La séance…
Olivier Delamarche
,

Fermons les marchés la veille des chiffres de l’ Emploi

Je dis ça comme ça, mais franchement je ne vois pas l’intérêt d’ouvrir les places de bourse mondiales pendant toute la journée, tout ça pour que les intervenants se disent : « oh, ben aujourd’hui je ne vais rien faire en attendant…
,

Quand on a terminé avec les banques centrales, reste le pétrole

Cela fait près de trois semaines que l’on ne parle que des banques centrales, la japonaise, la FED ou celle de Draghi. Je pense que dans mes récentes chroniques, j’ai tellement utilisé le mot taux et Yellen, que le « Y » et le « X…
Olivier Delamarche
,

Pour 64 milliards, t’as plus rien

Il est étonnant de voir qu’avec les mêmes données qu’il y a trois jours, les mêmes doutes sur la hausse éventuelle des taux qui n’aura pas lieu la semaine prochaine et plus ou moins le même état des lieux économiques, le marché…
Olivier Delamarche
,

BFM du 11 juillet 2016

Olivier Delamarche VS Régis Bégué La partie 2 de la vidéo n'est pas disponible cette semaine. Vous trouverez donc l'audio intégral du face à face et seulement la première partie du face à face en vidéo. 15 jours après le Brexit:…
Olivier Delamarche
,

Barroso, un scandale révélateur

Monsieur Barroso s’est fait embaucher par Goldman-Sachs, et cela a fait scandale[1]. Certains ont trouvé étonnant que l’ancien responsable de la Commission européenne aille se vendre à une banque d’affaires américaine[2]. Ce qui peut…
Olivier Delamarche
,

Le poisson rouge et sa mémoire éponyme est de retour

24 heures. Il aura suffit de 24 heures pour oublier nos convictions du week-end. Comprenez-moi bien ; moi non plus je n’ai aucune idée de ce que pourrait être l’avenir des marchés. En revanche, je suis presque aussi compétent que…
Olivier Delamarche
,

Le Temps de la Réflexion

C’est étonnant, dès que la Suisse est fermée, les marchés ne font plus rien. Oui, je me rassure comme je peux. Toujours est-il qu’hier, jour de l’Ascension, les marchés n’ont strictement rien fait, si ce n’est se poser sur une…
Olivier Delamarche
,

Le retour des morts-vivants

Hier il s’est passé un truc. Un truc étrange qui n’était pas vraiment arrivé depuis le début de l’année, quelque chose que l’on a fait régulièrement en 2015, mais que l’on n’arrivait presque plus à faire en 2016 : Le…
Olivier Delamarche
,

Toute une année de bourse résumée en trois séances hallucinogènes

Je crois qu’il n’y aucune raison de tergiverser pendant 4 pages sur ce qui s’est passé hier sur les marchés. Mercredi soir on a appris que la FED serait patiente avant de monter les taux et les intervenants ont « adoré » la formule.…
Olivier Delamarche
,

Mieux que le père Noël, adressez-vous à Yellen, "la bonne fée des 4 sorcières".

La volonté de complaire à Wall Street, de trouver "les mots justes", de ne pas retirer ceux qui plaisent ("période très étendue"), d'instaurer une sérénité à toute épreuve qui écarte tout risque de correction boursière vient…