, ,

Le pic « tous pétroles » serait-il déjà derrière nous?

Chute de la consommation de pétrole due au confinement, effondrement historique des cours, accord inédit entre l’Arabie saoudite et la Russie sur une réduction de la production: l’heure semble être à l’affaiblissement de l’or noir. Cette tendance pourrait-elle se pérenniser dans l’après-coronavirus? Quelles conséquences sur l’environnement?

Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent Nicolas Meilhan, spécialiste de l’énergie et des transports, membre des Éconoclastes et de l’Association pour l’étude du pic pétrolier (ASPO France).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *