,

Indices au +haut, volumes au +bas, encours de titres à crédit au zénith absolu

Le tableau boursier semble tellement léger et aérien lorsqu’on s’abstient de souligner que son cadre est en plomb massif

Mifid-II… le dernier clou dans le cercueil réglementaire qui enterrera les petites maisons de gestion

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *