,

Gaz Naturel – 50% de potentiel haussier

Le Gaz naturel est un marché tradé par les professionnels et méconnu du grand public, il offre pourtant de belles opportunités comme le démontre Nicolas Chéron ci-dessous.

(DailyFX.fr) – Vous vous demandez certainement pourquoi je parle aussi souvent du Gaz naturel?

Les raisons sont simples et nombreuses :

– produit peu connu, l’analyser, parcourir ses fondamentaux et son historique nous apprend à connaitre cet actif

– matière première qui connait une saisonnalité comme le pétrole, ce qui peut nous aider à définir un timing d’intervention optimum.

– actif volatil, qui a connu des vagues d’appréciation historiquement puissantes, que nous pourrions éventuellement mettre à profit

– seul actif à l’heure actuelle où je constate un potentiel haussier de moyen terme aussi important (50% en cas d’hiver très rude comme en 2013)

Cela étant dit, revenons sur les 4 derniers mois, la situation actuelle, les implications et objectifs pour l’avenir.

A partir du mois d’août j’ai commencé à vous alerter sur le Gaz Naturel à 3.80 car je savais que cette zone de prix, à 10% prêt, pourrait être une base de départ du prochain mouvement haussier.

En septembre, j’écrivais qu’un retour des cours vers 3.50 en octobre/novembre, période à laquelle les stocks sont encore élevés avant l’hiver, nous confèrerait une entrée parfaite dans une optique de long terme. Je mettais alors en avant la ressemblance frappante entre 2013 et 2014

Please add a description for the image.

———————————————-

1/ Correspond à la zone temporelle mai 2013 – août 2013, que l’on retrouve en 2014.

Cette période correspond à l’été, à une hausse des stocks et une baisse des prix.

2/ Mesure la hauteur de la baisse à l’été 2013 – que j’ai reportée à l’été 2014 pour trouver un objectif théorique

Vous noterez que si on applique un effet de report, on trouve 3.50, zone de prix travaillée l’année dernière et zone d’achat dont je vous ai parlé à maintes reprises.

3/ Encadre une zone de stabilisation Août – Novembre 2013, identique ou presque en 2014

La nuance est que le point bas fut marqué début août et qu’il n’a pas été revu en 2013. En 2014, malgré un point bas fin juillet, les prix sont allés chercher plus bas, en cause les stocks supérieurs aux attentes en octobre. Autre facteur donc je suis moins certain, l’énergie en général a été mise de côté et également les abaissements de prévisions de croissance de nombreux organismes comme le FMI ou encore la banque mondiale.

4/ Pointe le signal d’achat en 2013 matérialisé par la cassure de l’oblique bleu

J’espère que nous effectuerons le même type de mouvement en 2014. Qu’après un point bas marqué par les cours que nous ne trouverons peut être pas, nous pourrons tout simplement jouer un signal haussier donné par la cassure de l’oblique qui coiffe les cours depuis plusieurs semaines.

5/ La vague haussière de 2013 fut historiquement forte au vue du rude hiver aux USA, je ne m’attends pas forcément à la même explosion haussière, 30 à 50% de cette dernière feront déjà de nous des investisseurs comblés.

—————————————————

Fin octobre, les cours s’approchent enfin des 3.50 et une réaction prend forme.

Je vous rédige alors un papier pour parler d’un dépassement potentiel des 3.80 qui serait le signal d’achat, tant attendu.

Please add a description for the image.

Début novembre, le signal est donné, je dirai même un multi signal puisqu’en l’espace de quelques séances ce n’est pas une mais 3 résistances qui cassent les unes après les autres.

J’invite alors les plus agressifs à rentrer sur le marché et les autres à attendre un pullback (repli des cours sur support pour payer un prix optimal).

Please add a description for the image.

Quelques séances plus tard 2 objectifs sont atteints, les 4.20 et 4.40.

J’invite alors les traders agressifs à sortir en gains conséquents, plaidant pour un pullback potentiellement violent, puisque proportionnel à la hausse.

Please add a description for the image.

Suite à cette appréciation des cours, j’étudie de nouveau la situation en données hebdomadaires et journalières, afin de déterminer une zone d’achat potentielle sur repli.

Ressortent alors les 4.15, seuil intermédiaire, faible et les 3.95/4.00, conjugnant un seuil psychologique, MM20 jour, 61.8% de retracement de Fibonnaci et une résistance devenue support.

Le 14 novembre le rêve des acheteurs en attente se réalise. Les cours glissent jusqu’à la zone d’achat optimale, nous nous plaçons alors à l’achat à 4.00 USD de prix moyen (3 achats proposés entre 3.96 et 4.04).

Please add a description for the image.

Aujourd’hui 17 novembre, les cours repartent à la hausse puissamment.

Je propose de mettre les stops à 0 au prix de revient à 4.00 ou juste dessous et d’éventuellement renforcer à 4.20 sur cassure de la résistance.

Please add a description for the image.

En fin de séance les 4.20 sont attaqués, je suis acheteur sur support et j’ai renforcé sur ce seuil.

J’ai désormais un prix moyen de 4.05, un stop sous les 4.00 pour ne pas sortir sur un simple repli.

Je vise les 4.40/4.50 de nouveau, puis les 4.80 principal objectif de mes précédentes analyses.

et si l’hiver s’avère aussi froid que le dernier, alors les 6 USD seront mon objectif final.

Je continuerai dans les semaines à venir à commenter cet actif via émissions et analyses.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à ncheron@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @NicolasChéron

Please add a description for the image.

1 réponse
  1. Olivier
    Olivier dit :

    Intéressante analyse pour le néophyte que je suis en gestion de placements.
    Ceci dit : quel est l’impact sur la facture finale de GAZ du quidam ?

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *