,

C’est normal, c’est la saison !

Après une semaine qui n’aura servi pratiquement à rien, voici que nous entamons une nouvelle semaine qui sera surtout marquée par le fait que la saison des résultats commence ce soir.

Oui, comme à chaque fois, c’est Alcoa qui aura l’honneur d’ouvrir les feux, le géant de l’aluminium donnera le coup d’envoi, ainsi que la tendance, puisqu’il y a une vieille croyance boursière qui dit que si les chiffres d’Alcoa sont pourris, tout le reste le sera et vice-versa.

La majorité des analystes s’attendent à un troisième trimestre de « croissance négative » des résultats, mais certains d’entre eux pensent que l’on a vu le pire et après ce trimestre, ça sera de nouveau « trop génial ». Peu importe, on en saura plus dans quelques jours. C’est surtout dans le secteur pétrolier que l’on devrait voir le plus de dégâts encore, puisqu’entre la force relative du dollar durant le trimestre et la dépression du prix du baril – même si ça va un peu mieux depuis quelques semaines, les pétrolières devraient encore montrer un trimestre relativement délicat à interpréter.

Nous allons également passer la semaine à scruter attentivement les chiffres économiques qui vont sortir, puisque la question sera aussi de savoir si l’économie US donne des signes de vie à ce niveau-là. On sait actuellement que ça va un peu mieux, mais on attend impatiemment des signes d’accélération, histoire de voir si l’on va VRAIMENT réussir à décoller en bout de piste ou si l’on va lâchement se crasher dans les grillages. Cette semaine il y aura entre autres, le PPI, le CPI, les Retail Sales, l’Empire State Manufacturing et la Confiance du consommateur selon l’Université du Michigan.

La fin de semaine passée aura été à l’image du reste de la semaine. Sans grandes directions et sans grandes convictions non-plus. Vendredi les marchés US terminaient légèrement en hausse après avoir commencé la journée nettement plus fort. On aurait pu attendre nettement mieux du S&P et du Dow Jones, surtout après que le pétrole nous ait fait un retournement de derrière les fagots en remontant de presque 5 dollars sur l’ensemble de la semaine et 6% rien que vendredi passé. Il semble évident que la perspective de voir les pays producteurs de pétrole se réunir le 17 avril, rend les «shorts » un peu plus tendus et on a senti clairement un besoin très fort de remettre les positions à zéro avant le week-end. Tout le secteur pétrolier était en pleine euphorie et le baril est à 39.90$ ce matin.

La semaine aura été longue et pénible et les indices américains affichent leur pire performance hebdomadaire depuis le début du mois de février et cette fameuse semaine où cette fois c’était certain que l’on allait tout droit au « krach ». Et pendant que les USA terminaient leur « pire semaine sur les 10 dernières », les Européens enchaînaient leur quatrième semaine de baisse consécutive et ce malgré leur belle journée de vendredi, boostés encore une fois par notre ami le pétrole et puis le DAX a obtenu un bonus supplémentaire grâce au Trade Balance germanique qui était meilleur que les attentes.

Ce matin les chiffres économiques chinois étaient plus faibles que prévu et le marché monte. La Chine avance de 1.8%, Hong Kong de 0.5% et le Japon recule de 1.10% à l’heure où je vous parle. L’or est à 1251$ et la Banque Mondiale vient d’avoir un éclair de génie, puisque ce week-end, ils ont dit qu’ils pensaient que le « ralentissement de la croissance chinoise » pourrait avoir un impact sur la croissance de l’Asie toute entière. Sans blague ?

Dans les nouvelles du jour, le patron de BlackRock met en garde contre la politique des taux négatifs, il pense que ça peut impacter la croissance et pendant ce temps, le FMI explique pourquoi les taux bas, c’est trop cool.

Cette semaine, en plus du lancement des résultats trimestriels (Alcoa ce soir et JP Morgan mercredi), il faudra aussi garder un œil sur le GDP chinois qui risque de nous secouer, dans les deux sens. Nous allons également reparler des monnaies, puisque l’Euro/Dollar est repassé au-dessus des 1.14 et que le Yen devient un problème majeur pour le Japon, ce matin il est à 107.75 et on se demande où est-ce qu’il va bien pouvoir s’arrêter.

earnings_cartoon_01.27.2015_large

Dans le Barron’s de ce week-end, Bill Gross nous explique pourquoi les taux DOIVENT MONTER  – on nous dit aussi que Toll Brothers vaut 40% de plus, que le dividende de Seagate – 7.5% – vaut la peine d’être regardé et que le titre en lui-même pourrait vous générer en rendement total de 20% cette année, quand à Apple, le journal nous explique pourquoi le titre va à 150$.

Côté chiffres économiques du jour, nous aurons la production industrielle italienne et puis c’est tout. C’est vous dire si ce lundi 11 avril sera un grand cru. Pour les chiffres du trimestre, vous l’aurez compris comme moi, vu que je vous l’ai répété trois fois dans le texte ; Alcoa va publier ses résultats du trimestre et ainsi lancer la saison des résultats.

Pour le moment les futures sont inchangés, le GBP vaut 1.4137, le Dollar/Suisse est à 0.9522, l’Euro/Suisse est à 1.0871, le Bitcoin vaut 416$ et le rendement du 10 ans US est de 1.71%.

Voilà.. Je crois que c’est un des matins qui aura été parmi les plus compliqués à rédiger. Il n’y a rien à dire, on tourne en rond et je me demande s’il n’est point temps d’aller faire une retraite dans une cabane tout en haut d’une montagne, perdue dans une vallée quelque part en Valais, histoire de se poser des questions sur la suites des évènements du monde merveilleux de la finance. Je ne sais pas. Toujours est-il que depuis 1632 mètres, on y voit toujours plus clair et plus loin que depuis la fenêtre de mon salon.

Bref, nous sommes au milieu de nulle part et l’on attend des nouvelles, pas forcément bonnes de la part de Wall Street, pour savoir dans quelle direction nous allons continuer notre chemin. En tous les cas, une chose est sûre, actuellement, il FAUT QU’IL SE PASSE quelque chose, sinon nous allons finir par nous endormir devant nous écrans.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *