Comme quoi le pire n’était pas certain !

Binck Hebdo

 

 

 

 

Pour Binck.fr, Nicolas Chéron présente son décryptage pédagogique de l’actualité économique, des marchés indiciels et actions.

 

Partie 1 :  Bombardements et sanctions

Partie 2 (27′) : Poursuite du rebond indiciel

Partie 3 (43′) : Panorama action

 

 

1 réponse
  1. CORNUAU Jimmy
    CORNUAU Jimmy dit :

    Aujourd’hui, est il encore logique de rattacher l’actualité aux marchés financiers?
    N’a t on pas changé de paradigme où les marchés sont désormais totalement indépendants.
    D’un point de vue systémique, c’est comme si un foyer se mettait à dépenser sans tenir compte des dépenses à venir (loyer, taxes, pannes, baisse de salaire…)
    Je tiens à rappeler qu’un individu moyen ne peut exceder 33% d’endettement, et doit tenir compte de tous ses crédits en cours.
    Les marchés sont ils des irresponsables?
    Nous avons alors affaire à une véritable bulle spéculative… qui ne peut que très mal se finir.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *