,

L’envolée du bitcoin, le nouveau « trouillomètre » qui a remplacé l’or !


Comment expliquer le succès du bitcoin, dont la valeur s’est envolée depuis 4 ans ? La flambée de cette cryptomonnaie témoigne de la prise de conscience d’une fin proche du système monétaire selon Olivier Delamarche. Ecorama du 24 octobre présenté par David Jacquot sur boursorama.com

6 réponses
  1. XBT
    XBT says:

    Beaucoup d’inexactitude d’Olivier, ce n’est pas le plus aguerri sur le sujet, il aurait fallu inviter une autre personne en même temps, ça évite de dire des bêtises sous la pression de donner une réponse.

  2. BTC
    BTC says:

    Une « crypomonnaie basée sur l’or », ce n’est plus une cryptomonnaie. Puisqu’il faut un système central qui décide l’émission de telle quantité de monnaie pour telle quantité d’or. Bref, le système actuel.

    Il faudra que l’on m’explique comment la volatilité est une mauvaise chose quand votre monnaie prend continuellement de la valeur (de 2009 à 2017)?
    Perso j’en achète tout la jour de cette volatilité!
    Est-ce que l’on entend les traders dans les média se plaindrent de la volatilité quand les cours de bourse explosent actuellement ? (grâce à la dette bien sûr)

    De plus, en moyenne, le Bitcoin est de moins en moins volatile:
    https://www.buybitcoinworldwide.com/volatility-index/

  3. countach
    countach says:

    @BTC Les monnaies actuelles ne sont plus basés sur l’or, c’est bien là le fond du problème. On crée de la monnaie à partir de rien. Le bitcoin est en nombre limité, et s’il était basé sur l’or il serait également en quantité limité.
    La volatilité n’a rien avoir avec la prise de valeur, il s’agit des fluctuations énormes dans la même journée, incompatibles avec des transactions du quotidien.

  4. De quoi est fait le Bitcoin ?
    De quoi est fait le Bitcoin ? says:

    De quoi est fait le Bitcoin ?
    Par Jean-Paul Delahaye

    http://www.scilogs.fr/complexites/de-quoi-bitcoin/

    Jean-Paul Delahaye est mathématicien – il a passé un doctorat d’Etat en mathématiques sur la théorie des transformations de suites – et informaticien – il est professeur à l’université de Lille 1 et chercheur au Centre de recheche en informatique, signal et automatique de Lille du CNRS et membre du Algorithmic Nature Group.

  5. CME Group
    CME Group says:

    CME Group, la plus importante bourse d’échange de marché à terme, vient d’annoncer aujourd’hui son intention de lancer des contrats à terme [1] en bitcoins au quatrième trimestre 2017 : « Etant donné l’intérêt croissant des clients pour les marchés en pleine évolution des crypto-monnaie, nous avons décidé d’introduire un contrat à terme sur Bitcoin ». – Terry Duffy, CEO de CME Group. Les marchés ne sont pas indifférents à cette annonce et le cours du bitcoin vient de battre un nouveau record historique à 5496 € et 6450 $.

    « Cette nouvelle est importante car c’est l’aboutissement de plusieurs années d’attente pour une acceptation du bitcoin par les institutions financières qui gèrent des sommes au-delà de ce qui est concevable. Par exemple le CME gère annuellement l’échange de dérivés représentant des sommes de 1000 trillions $. Oui, trillions ! Cet accès ne se fait pas du jour au lendemain et demande de nombreux prérequis que Bitcoin semble avoir finalement atteint. » – Starensen, analyste financier et expert des marchés des crypto-monnaies.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *