,

Un tsunami de récession s’abat sur le Japon

Le Japon retombe en récession (-0,4% du PIB au 3ème trimestre après -1,9% au 2ème trimestre, soit -1,6% en rythme annuel) mais ce n’est pas la faute des Abenomics qui dissolvent le pouvoir d’achat des japonais comme le vinaigre Saïtaku dissout le calcaire.

Mr Akira Amari, le Ministre de la Revitalisation économique -le « Montebourg  » nippon sans marinière- tient son coupable: il s’agit des mauvaises conditions météorologiques.

Tout est de la faute du Ministre des Typhons qui a fait du zèle, du Secrétaire d’état au Crachin, qui a déprimé les consommateurs, du Bureau Impérial de la prévision climatique qui aurait décréter une semaine du « grand beau temps » chaque fois qu’un nuage importun osait venir encapuchonner le sommet du Fuji-Yama.

Et pourquoi en effet ne pas incriminer les intempéries pour dédouaner les « Abenomics » de l’effondrement du PIB: le « coup de froid », c’est une excuse qui avait été jugée valable par Wall Street 9 mois auparavant. .

Mais le seul typhon qui cause des ravages économiques, c’est celui de la fausse monnaie imprimée par la Bank of Japan, avec ses torrents de liquidités qui emportent la croissance sur leur passage avant de plonger en cataracte dans la « trappe à liquidité » (qui engloutit aussi bien l’inflation -qui tend vers zéro- que les excédent commerciaux).

Quand on est sur de gagner dès demain de l’argent en bourse -parce que des fonds de retraite idiots et serviles vont se ruer au coup de sifflet de Mr Kuroda sur les actions, alors qu’elles sont déjà au plus haut-, pourquoi prendre le risque de l’investir à long terme dans un pays où le pouvoir d’achat s’effondre et où la pyramide des âges ressemble de plus en plus à un losange ?

Mais heureusement, Mr Abe va dissoudre dans l’urgence le Parlement Japonais (la Chambre Basse) et remanier son gouvernement: il en profitera certainement pour virer le Ministre des Typhons et le remplacer par un Ministre de l’Eternel Printemps.

Ensuite, nous verrons comment les cerisiers en fleur passeront l’hiver… cela promet d’être intéressant !

 

Philippe Béchade

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *