,

BFM du 1er Aout 2016

Olivier Delamarche

Débat Olivier Delamarche et Emmanuel Lechypre sur les stress tests

Quid de la croissance américaine

La croissance en France

5 réponses
  1. Bourgeois
    Bourgeois says:

    « Il y a acquis quedal ! »
    Du très grand Olivier, avec le sourire en +, ça fait plaisir. Surtout quand les chiffres vont dans sa lecture (par extension celle des éconoclastes), il est sur un boulevard. Vivifiant !

  2. Baya
    Baya says:

    Mr Lechypre s’approche a contre-coeur de la bonne question (  » La recession doit bien venir de desequilibres profonds »),
    mais tout aussitot rejette cet acces de lucidite , et se raccroche a des « indicateurs » du passe, qui ne permettent pas d’analyser le nouveau paradigme de crise economique que nous vivons.

    Les « desequilibres » en question ont debute vers 1971, lorsque la planche a billet a commencer a s’emballer, autorisant des deficits commerciaux d’abord importants entre les USA et le Japon, ensuite abyssaux entre les USA et la Chine.
    Une economie mondialisee basee sur l’expansion du credit entre en recession lorsqu’elle est rattrapee par la realite (yields trop bas), et que le credit alors se contracte.
    Le credit a commence a se contracter en 2015, lorsque la dettte combinee des acteurs economiques premiers (USA, Chine, Japon, EU, UK) s’est reduite de 4%. Depuis, la situation de la dette mondiale a empiree, n’autorisant plus l’accroissement du credit. Elle est aujourd’hui evaluee par l’eminent economiste americain Richard Duncan a US$ 300 Trillions (soit 4 fois le PIB mondial !!!):
    https://www.richardduncaneconomics.com/the-world-is-300-trillion-in-debt/

    Il semble bien maintenant, que le roi est si nu que meme les gerants institutionnels s’en offusquent.
    Il est amusant de noter que Bill Gross, le gourou de l’investissement obligataire, paraphrase Mr Delamarche dans sa derniere letter, parue apres l’interview sur BFM:  » Sans reelle croissance, une economie basee sur le credit se transforme eventuellement en schema de Ponzi [Structure du fonds Madoff]. Surveillez les USA, qui ont besoin d’au moins 4% de croissance….. »
    https://www.janus.com/insights/bill-gross-investment-outlook

  3. Baya
    Baya says:

    Info intéressante dans la presse “econoclaste” anglo-saxonne: Ia chute soudaine des obligations japonaises, après l’annonce mardi par la Banque du Japon de sa « re- évaluation exhaustive de la politique de Quantitative Easing », peut être le signe que l’échec des politiques de relance monétaristes est maintenant avéré et reconnu.
    http://asia.nikkei.com/Politics-Economy/Economy/BOJ-remarks-send-Japan-s-long-rates-to-post-Brexit-high

    Des expérimentations nouvelles vont être lancées. Ce n’est certainement pas un hasard si, au moment ou la BoJ indique un changement de politique, des voix autorisées de l’oligarchie financière s’élèvent pour promouvoir :

    – L’Helicoptere Money (Martin Sandbu dans le Financial Times)
    http://www.ft.com/cms/s/3/1dc5b4a8-57da-11e6-9f70-badea1b336d4.html#axzz4GMnJ2uJz
    – L’abolition du cash (Ken Rogoff, ancien chef économiste du FMI, Fed);
    http://press.princeton.edu/titles/10798.html

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *