,

L’écologie, grande oubliée de la présidentielle

Jacques Sapir recevait Nicolas Meilhan et Philippe Murer sur l’antenne de radio Sputnik pour débattre d’écologie, thème totalement absent des débats présidentiels.

Les questions politiques sur l’écologie ne manquent pas: du réchauffement climatique aux problèmes de qualité de l’air, de la question de la contamination de la nourriture par les pesticides à celle des perturbateurs endocriniens… Pourtant, les affaires judiciaires occultent complètement ces problématiques fondamentales, traitées différemment par les onze candidats.

Nicolas Meilhan déplore le manque de visibilité de la thématique écologique dans cette campagne présidentielle, en déclarant: « on a traversé ces derniers mois une vague de pollution la plus longue depuis ces dix dernières années. Je ne crois pas en avoir entendu parler une fois pendant la campagne, ce qui est quand même assez surprenant. »

Comment articuler les programmes économiques misant sur la relance de l’économie et les problématiques écologiques? Philippe Murer parle de croissance verte estimant qu’il « faut redéployer notre économie vers une économie verte. C’est non seulement une nécessité, mais aussi d’un intérêt évident pour tout pays. […] Un leadership technologique, mais aussi un leadership diplomatique. »

1 réponse
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Nicolas,
    Le pourquoi est assez simple.
    Pour qui Fillon, Macron, Lepen font ils campagne???
    La reponse est simple: pour les vieux papy boomers.
    Cette Generation qui a couvert de dette absolue ses enfants, et petits enfants etc…
    Alors vraiment il n’y a pas de chance que ces vieux la pensent aux Generations Futures.
    Fillon fait Campagne pour les vieux.
    Et sa campagne s’articule autour d’un Slogan implicite: que les actifs continue a Payer pour les vieux.
    C’est aux jeunes de se revolter dans les urnes avec violence ce dimanche.
    Ce qui ne se produira probablement pas.
    La crapule Fillon a de fait toutes les chances d’etre au second tour.
    Je dis bien la crapule Fillon.
    Et auquel cas si il est elu rien ne changera.
    Fillon c’est le Roi de la reculade, le prince de la magouille, qui ne fera pas plus aujourd’hui ce qu’il a ete incapable de faire Sous Chirac ou Sarkozy.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *