,

Revue d’analyses sur les risques de chutes indicielles

Au quotidien, vous pouvez retrouver différents types de papiers de ma part sur la section analyse de CMC Markets. Des points de marché, sorte de briefing de l’actualité, des analyses techniques, des analyses fondamentales, du court terme comme du long terme. Depuis mes débuts au mois d’avril, je n’ai cessé de publier un papier par semaine sur le fait que les marchés étaient « hauts », potentiellement « survalorisés », techniquement sous résistances historiques, et dont les configurations se dégradaient peu à peu. Voici ci-dessous un revue de ces analyses sur les risques de chutes indicielles à lire ou relire afin de prendre du recul sur la situation actuelle.

Certains rétorqueront que ce ne sont ni les valorisations, ni les résistances mais la simple Grèce qui fait vaciller les marchés. Je leur répondrai que la Grèce n’est qu’une raison parmi tant d’autres possibles afin d’expliquer le mouvement de recul de plus de 12% que l’on observe ces deux derniers mois sur l’indice allemand DAX.

Analyse DAX du 17 avril : Une chute de 30% impossible? (cliquez ici)

A travers cette analyse vous est expliquée la théorie des 3 pics et un dôme, une formation extrêmement rare dont les implications baissières sont conséquentes.

Analyse IBEX du 21 Avril : Cas pratique d’un îlot de renversement (cliquez ici)

Encore une fois ici c’est une configuration technique rare mais efficace qui m’a alerté.

Analyse inter-marchés du 28 Avril : Indices boursiers – Jusqu’ici tout va bien (cliquez ici)

Forme de tour d’horizon des dérèglements actuels sur les marchés financiers qui sont appelés à être corrigés.

Analyse Footsie du 7 Mai : Footsie – Triple top historique en formation ? (cliquez ici)

Etude de l’indice dont la configuration long terme est la plus propre et représentative de la théorie des cycles.

Analyse du CAC40 et d’actions françaises du 14 Mai : Panorama mensuel (cliquez ici)

Simple revue des résistances de taille atteintes sur le CAC40 comme sur de nombreuses valeurs que ces dernières soient fortement haussières avec un éventuel besoin de respirer ou bien neutres sous résistances historiques.

Analyse de la valorisation des indices US du 26 Mai : Survalorisation des marchés boursiers et Wishful thinking (cliquez ici)

Etude des indicateurs de valorisation du SP500 qui démontre à quel point nous sommes juste sous ou au-dessus des cas extrêmes de survalorisation des indices.

Conclusion : je ne dis pas que les marchés vont s’effondrer, mais je vous invite à connaitre l’environnement de marché dans lequel vous tradez, des risques qui pèsent actuellement, des épées de damoclès techniques et fondamentales qui flirtent au-dessus des indices boursiers.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC

Ce commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l’exactitude, la fiabilité, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.

Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *