, , ,

Schizophrénie financière, casse du siècle ou injure sur l’avenir ?

Interview de Philippe Bechade (Président des Econoclastes) et Jérôme Cazes (Président de MyCercle, Ancien directeur général de la Coface, Ancien membre du comité de Direction générale de Na**xis)

Risques, Saisies sur vos comptes, Principe de précaution, Chine, Japon, Europe, France, BCE,Anticipations positives , Subprime, dette, Taux négatifs, Sanctions et prison, Too big to fail, Presse économique, Fond de garantie des dépôts bancaires, Saisies sur vos comptes, Evasion Fiscale, Etat d’Urgence, Patriot Act à la Française, Déchéance de nationalité, Big Data, Edward Snowden, Néoconservateur, Conseils pour les jeunes générations.

5 réponses
  1. emmanuel
    emmanuel says:

    Ak
    Vous avez 22ans foncez.
    Decollez vous des infos de ce site.
    Construisez vous votre propre avenir et votre propre histoire.
    Un monde s’acheve. C’est aux generations montantes de construire l’autre monde.
    C’est la fin du monce des Papy boomers et de la ploutocratie au service de leur rente.
    Ces papys boomers qui vous ont couvert de dettes vont finir par payer le solde.
    FONCEZ…
    VOYAGEZ…
    ENTREPRENEZ…

  2. André
    André says:

    Emmanuel,

    Les Boomers ne font que commencer à recevoir leurs rentes. Ils vont être les premiers à se faire lessiver car ceux à qui de l’argent leur est dû vont être éliminés et les endettés réduits à l’état d’esclaves pour continuer à payer.

  3. Philippe
    Philippe says:

    Les boomers seront probablement morts avant d’être lessivés.
    Et les plus jeunes seront mort avant d’avoir autant d’argent que les boomers.

    D’où mon problème avec les discours à la Goldman (qui s’est fait lessiver verbalement pour le coup) consistant à dire aux jeunes « L’avenir vous appartient, nous avons fait notre part. A vous de faire la votre. »
    Quand on a vidé le coffre…avec quoi on construit l’avenir ?
    En vivant heureux dans des maisons en carton ?
    Cela commence déjà avec les containers de fret recyclés, d’ailleurs…c’est trop « hype » d’être trop pauvre pour se payer un logement « de boomer ».

    Même si vous vivez « frugalement » (dixit Nicolas Hulot le millionaire : fortune estimée 215 millions. Mieux qu’au loto.) et que vous (sur)vivez de peu, il y aura toujours un chacal capitaliste pour vous piquer le peu qu’il reste.
    Allez demander aux indiens d’Amazonie, qui vivent moins que « frugalement ».

    La réalité, c’est juste que la guerre pour la survie pointe son nez. Et nos ennemis sont des banquiers et des spéculateurs (principalement).
    Alors les beaux discours sur le futur à construire, c’est une blague. Le futur, c’est juste la survie.
    Et voyager sans compter ses sous, ne pas épargner, c’est surtout pour éviter de penser au fait que, demain, ton compte en banque sera vide ou ta banque aura bloqué le distributeur de billet (comme en Grèce).

    Une fuite en avant, vous dites ? C’est peut-être tout ce qui reste. Vivre au jour le jour, car demain c’est trop tard.

    Signé : un ni vieux/ni jeune de 40 ans, qui est trop jeune pour être un « boomer » et trop vieux pour être un jeune inconscient de son futur…malheureusement dans les deux cas.

  4. fabrice
    fabrice says:

    je me pose la question suivante , en cas de faillite de ma banque je perd une grande partie de mes économie , est ce que la banque une fois renflouée et recommençant à gagner de l’argent ( voir plusieurs années plus tard) me sera redevable de ce qu’elle ma pris.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *