,

Métaux précieux : lentement mais sûrement, le sentiment change

Comme chaque année à la même période, la London Bullion Metal Association (LBMA) publie une synthèse de l’opinion des principaux analystes sur métaux précieux. Afin d’être certain d’avoir un taux important de réponse, l’association a trouvé une solution très convaincante : le meilleure analyste sur chaque métal reçoit une once d’or en fin d’année !

Réalisé en tout début d’année, le sondage montre des analystes toujours dubitatifs sur le potentiel d’appréciation de l’or. Le changement d’orientation de la politique monétaire américaine est le principal facteur qui devrait limiter l’appréciation du métal jaune, selon eux. L’or n’offrant aucun rendement, la remontée des taux d’intérêts américains rendrait sa détention moins pertinente d’un point de vue économique. Qui plus est, elle pourrait entraîner une appréciation du billet vert, qui nuit généralement au cours de l’or.

 

Synthèse des prévisions des analystes sur l’or pour 2016

Source : LBMA

synthese des previsions des analystes sur or 2016 - métaux précieux, le sentiment change

Ce qui est intéressant, c’est qu’au moment de la publication de ce document, début février, l’or s’appréciait déjà de plus de 10%. Les inquiétudes que soulèvent les situations économiques de la Chine et des Etats-Unis ont depuis modifié la perception de ce que pourrait être la hausse des taux d’intérêts outre-Atlantique en 2016. Ainsi, le marché ne compte qu’une minorité d’intervenants qui anticipent une hausse des taux supplémentaire aux USA cette année.

Ce changement de perspective a sans doute modifié les anticipations de ces acteurs. D’autres en tout cas, et notamment l’un des plus négatifs quant au potentiel d’appréciation de l’once de métal jaune, ABN Amro, ont pris acte du changement de situation économique et ont modifié leurs anticipations. C’est ainsi que la banque néerlandaise a revu ses anticipations de 900$ à … 1 300$ l’once (lire ici) !

Les positions ouvertes misant sur une hausse des cours de l’or restent néanmoins assez faibles. Avec un niveau inférieur de près d’un tiers à la position longue maximale observée en 2015 et n’atteignant même pas la moitié de la position observée au plus haut de 2011, il reste du potentiel d’appréciation pour ce marché. Les ETF ont pour leur part vu leur position ouverte progresser de 10% (5 millions d’onces).

 

Positions ouvertes des spéculateurs sur l’or

Source : Bloomberg

positions ouvertes des speculateurs sur l'or - métaux précieux, le sentiment change

 

Les analystes sont par ailleurs plus optimistes sur les autres métaux précieux, en particulier les platinoïdes. La production du platine, comme celle du palladium, reste en déficit par rapport à la demande, alors que de nouvelles négociations salariales sont attendues en Afrique du Sud et que la reprise en cours du marché automobile devrait soutenir la consommation de ces deux produits indispensables à la fabrication des pots catalytiques.

Il semble bel et bien que l’or ait retrouvé son statut de valeur refuge, vu son parcours depuis le début d’année. Dans un contexte qui reste très incertain (Brexit, problèmes de gouvernance en Espagne, politique monétaire américaine, guerre en Syrie,…), les métaux précieux pourraient ainsi rapidement confirmer leur retour en grâce, et constituer un pôle de stabilité pour les portefeuilles des investisseurs.

 

Pour consulter le rapport complet du LBMA et l’opinion détaillée de l’ensemble des analystes, cliquez ici.

 

Par Benjamin Louvet

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *