,

BFM du 7 mars 2016

Delamarche_BFM_Grece

Olivier Delamarche et Jean-François Robin Quels sont les enjeux de la prochaine réunion de la BCE ?

La loi El Khomri peut-elle faire baisser le chômage

11 réponses
  1. Zylo
    Zylo says:

    Moui…. je veux bien qu’on me « réforme » mon contrat de travail.
    Mais quand on se met en concurrence frontale avec des gens qui n’ont à peu près aucune protection sociale et payés au lance-pierre un peu partout sur la planète, il ne faut pas se leurrer, la seule solution pour être compétitif est d’être payés autant qu’eux et avec le même modèle social…
    De la même façon, hartz4 a été efficace notamment contre la France car en même temps la France mettait en place les 35h. Donc dans une situation de « libre échange » et avec une monnaie unique sur des systèmes économiques hétérogènes, d’un côté un pays augmentait sa compétitivité par rapport à ses partenaires européens en écrasant ses salaires (les courbes de l’époque sont étonnantes), de l’autre un pays descendait sa compétitivité en diminuant le travail réalisé à coût égal.
    Ça aurait pu marcher avec un genre de TVA sociale qui renchérit les imports de pays n’appliquant pas les mêmes règles, mais dans un contexte de « concurrence libre et non faussée » (ROFL), celui qui gagne à la fin est le moins-disant sur tous les tableaux.
    Quand je vois qu’on veut tout privatiser, et qu’au nom de cette privatisation on autorise le rachat par des entreprises semi-étatiques chinoises (syngenta, même les suisses ne se défendent plus), ou que la commission européenne interdit le mariage airbus/ariane parce que cela ferait une concurrence trop puissante pour nos amis russes, chinois et américains…
    Longue sera la chute malheureusement, et malheureusement nous méritons le destin qui nous attend. Triste…

  2. El Guignolo
    El Guignolo says:

    Jean François Robin, encore un petit fils à papa qui croit qu’on va au boulot pour gagner un peu d’argent de poche pour acheter des bonbons…

    Et toi guignol, c’est quand que tu deviens flexible sur le chinchilla de ta bourgeoise, ta porche et ta piscine à bulle, toute ta merde de mauvais goût payée à coup d’esclaves et de catastrophes environnementales ???

  3. Rémi
    Rémi says:

    Donc selon monsieur Delamarche le chômage est du au code du travail. C’est noté. Tristement sans surprise.
    Sacrés salariés, faut il qu’ils aient le dos large pour porter toutes les misères du monde à eux seuls.

  4. Baya
    Baya says:

    C’est drole de voir Mrs Robin et Sommerer se gausser comme des dindes aux propos de Mr Delamarche. Les demonstrations publiques de stupidite sont-elles a la mode sur BFM?

    En Grande-Bretagne, pays de premier plan pour l’industrie financiere, les medias ne sont pas si optimistes.
    Le « Telegraph » met en premiere page les propos alarmistes du chef economiste de la BRI, la « banque centrale des banques centrales », qui predit que l’economie mondiale surendettee va bientot vivre son jour de jugement dernier (« day of reckoning »).
    http://www.telegraph.co.uk/business/2016/03/04/debtor-days-are-over-as-bis-calls-time-on-world-credit-binge/

    Sur les sites americains, les chiffres de l’emploi US sont accueillis avec sarcasme: ils etaient negatifs pour janvier et fevrier, et ne deviennent positifs que grace a un mysterieux « ajustement saisonnier »:
    http://dailyreckoning.com/canada-sells-their-gold-reserves/

    L’indice de mesure des conditions d’emploi LMCI, cree par la FED elle-meme, a baisse de 2.4 points en un mois, la baisse mensuelle la plus forte depuis 2009:
    https://research.stlouisfed.org/fred2/series/FRBLMCI

    Enfin, le Quantitative Easing a ete theorise par l’economiste Irving Fisher, avec pour but d’huiler la machine economique sur le court terme lorsque l’emission de credit se met a diminuer. C’est une mesure destinee a eviter les brutales dislocations comme celle de 1929. C’est une mesure tactique qui ne regle pas le probleme de fonds, et enfait l’aggrave lorsqu’elle dure trop longtemps.
    http://moneyweek.com/russell-napier-on-deflation/

    Peut-etre que la tele deviendrait plus interessante si les dindes pouvaient comprendre l’anglais…

  5. chap
    chap says:

    La marge de manœuvre pour relancer un semblant de croissance en Europe est inexistante. Gagner massivement en compétitivité en réduisant le coût du travail (migrants) et en flexibilisant (précarisant) l’environnement de ce dernier (loi Travail) aurait été profitable il y a quelques années: i.e quand la France pouvait encore exporter à des zones qui consomment. Cependant, il n’existe plus aucune zone de développement dans le monde qui connait une croissance importante (sauf l’Iran qui semble être le Gain Graal). Nous avons donc changé de paradigme depuis 2007 et sommes entrés dans une économie déflationniste (fondement même du capitalisme : faire plus avec toujours moins). Autrement dit jamais dans l’histoire le darwinisme financier n’aura été aussi carnassier.

  6. jpj
    jpj says:

    Ah! le final d’Olivier! Grandiose!. J’étais mort de rire. Il savait plus quoi répondre l’autre nul. Quand a BFM, ne disons pas de mal car c grâce a eux, entre autres, que l’on peut écouter les econoclastes ridiculiser cette bande de bons a rien. Ecouter et comprendre semble assez difficile pour beaucoup de monde. N’est ce pas Remi?

  7. Rémi
    Rémi says:

    Bien sûr que je ne comprends rien jpj. Je suis assurément plus stupide que vous mais cependant pas suffisamment au point de ne pas comprendre que sa sainteté Olivier Delamarche est idéologiquement de droite et que selon ce principe on le trouvera toujours au côté des patrons pour célébrer l’exploitation des salariés quand bien même il passe ses journées à démontrer qu’une aggravation de la situation de ceux-ci est totalement contre-productive du point de vue économique. Du point de vue idéologique c’est un seuil qu’il est incapable de franchir. Que voulez vous, l’aristocratie de l’argent et la bourgeoisie manucurée n’ont jamais supporté le progrès social pour les prolétaires : les congés payés font baisser la productivité et ça c’est horrible.
    Maintenant si je me trompe une simple déclaration de l’intéressé devrait suffire à clarifier les choses. M’est avis qu’on peut toujours l’attendre. Alors pour ou contre la loi travail Olivier ? N’est ce pas jpj ?

  8. Delamarche
    Delamarche says:

    Monsieur
    Vous ne me connaissez absolument pas et vous continuez de phantasmer sur ce que je pense. Je fais de l’économie et pas de politique. Si vous ecoutiez ce que je dis sans a priori vous le sauriez. Je n’ai aucune idéologie je laisse ça a des gens qui tiennent le genre de discours que vous semblez tenir.
    Je sais qu’il est difficile pour beaucoup de ne pas mettre d’étiquettes sur tout le monde moi je ne fonctionne pas comme cela et j’apprécierais beaucoup la réciproque
    Bien cordialement

  9. Rémi
    Rémi says:

    Bien reçu, monsieur Delamarche.
    Il m’a toujours semblé que l’économie était une discipline totalement inféodée aux idéologies en sa qualité d’instrument d’étude et d’analyse de la répartition des richesses et de son influence conséquente sur l’orientation des actions du pouvoir menées au nom de ses doctrines en faveur ou non d’une égale répartition des richesses. Mais je dois me tromper car je suis pour ma part un idéologue et donc forcément nul en économie entre autres choses. Je sais aussi que je n’écoute rien et que je suis dur de la comprenelle. Ce sont sans doute toutes ces raisons qui font que votre position sur la Loi Travail m’échappe toujours. Pourriez vous donc nous préciser explicitement votre position quant à la Loi Travail et les mesures qu’elle contient s’il vous plait ? Votre avis compte en France et beaucoup de gens aimeraient savoir si vous pensez qu’il serait véritablement efficace pour lutter contre la misère qui s’installe dans notre pays que les droits des salariés soient renvoyés à l’état dans lequel ils étaient au début du XXème siècle. Sentez vous libre de le faire d’un simple point de vue économique capitaliste c’est à dire sans idéologie et sachez que votre point de vue sera apprécié quoiqu’il en soit.

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *